Il y a une quinzaine d’années, alors que j’étais pré-ado, je me rappelle que mes parents me donnaient un peu de sous pour aller faire les magasins avec mes copines. Invariablement, je ramenais un vernis à ongles (ou plusieurs) : à l’époque je jouais beaucoup des pinceaux et vernir mes ongles faisait parti de mes grands plaisirs.

C’est comme cela que j’ai commencé à me constituer une belle collection (pas aussi importante que celle de Tricotcotte, mais un joli stock quand même) et à faire des manucures rigolotes (pas aussi élaborée que Tête de Thon mais aussi colorées).

Entre cette époque et maintenant, il y a eu un moment de vie à Montréal pendant lequel je n’ai pas eu le courage de ramener ma cargaison de vernis qui a donc eu largement le temps de sécher / virer / épaissir / ressembler à rien (au choix). A mon retour, j’ai donc fait le tri dans mon stock. Inutile de dire qu’il n’est pas resté grand chose.

J’aime toujours autant le vernis, même si mes manucures sont moins farfelues qu’avant. D’ailleurs, parfois, quand je vais jeter un œil au Monop, pour voir, j’ai du mal à choisir entre deux couleurs. Alors je prends les deux, ça m’évite de me frustrer. Sauf que cela ne résout pas le problème du choix de vernis pour l’application.

Pédicure Bicolore

Alors quand ils vont bien ensemble, je mets les deux. Parfois j’alterne la couleur sur chaque orteil, parfois je fais une espèce de French (mais bicolore, YSL n’a rien inventé…) et ici, j’ai juste fait un effet miroir d’un pied à l’autre tout en changeant la couleur des gros orteils. Ca m’amuse.

Pédicure Bicolore vanille et bangkokEt cela ne prend pas plus de temps qu’une séance vernis normale. Ici, la pédicure a été réalisée vite fait sur le balcon avant d’aller rejoindre une copine pour déjeuner [NDLR : Oui, je travaille en semaine, la pédicure je l’ai faite dimanche hein]. La cicatrice sur le pied gauche est faite maison aussi, mais le pantalon vient d’H&M.

Allez hop, une petite photo de famille :

Pédicure bicolore - IngrédientsDe gauche à droite : base 1 seconde (Bourjois), vernis Bangkok n°32 (Mavala), top coat fixator (Mavala), vernis Vanilla n°165 (Mavala), sèche vernis (Mavala), bouquin Qu’est-ce qu’une vie réussie ? de Luc Ferry (un billet sur cette lecture à venir quand je l’aurai terminé).

Aujourd’hui, j’ai un  petit stock qui tourne bien, avec des couleurs nacrées, lumineuses et gaies. La pose de vernis est un plaisir que je m’accorde de temps en temps, parce que c’est joli et que ça met un peu de couleur.

De quoi aborder la semaine avec le sourire ! 🙂

10 thoughts on “Vanille à Bangkok

    1. Ah j’ai pas compté combien j’en ai, mais j’en ai bien moins que toi. Mon petit tiroir à make up ne peut pas contenir trop de choses, ça aide à la rationalisation ! 😉
      Je veux bien une photo de ta manucure 🙂

  1. Moi aussi je me suis amusée cet été à intercaler les couleurs ! Bleu turquoise/Rose, Bleu/Marron, Rose/Violet.
    Mais j’avoue que l’effet miroir je n’y avais pas pensé !
    Au moins ça change et ça ne passe pas inaperçu !
    Et pour les mains me suis mise à ce que l’on appelle le « nail art ». J’en suis même accro maintenant 😉

    1. Je ne me rends pas vraiment compte de l’originalité de la chose, j’avoue que ça fait très longtemps que je fais ça (c’est comme pour la manucure arc-en-ciel qu’on a beaucoup vu cette année, je faisais ça au collège/lycée !).
      Le nail art je ne m’y suis pas mise. Je sais pas trop pourquoi. La flemme peut être ?

    1. Ils sont très chouettes en effet ! Une petite préférence pour le Bangkok, un peu plus couvrant que le Vanilla.
      Mais les deux sont irisés, juste nacrés comme je les aime 🙂

  2. De mon côté, je ne me suis jamais lancée dans différentes couleurs à la fois… Comme je prends souvent des couleurs très vives (rouge, fushia, bleu m&ms) ou sombres (bleu encore, violet, rouge noir, tout ça) je pense que mixer, ça ne le ferait pas trop…
    J’aime bien le vif, d’ailleurs en ce moment je suis en train de basculer mentalement vers le côté obscur, euh, non, rouge vif de la force. Je vais bientôt tenter le rouge à lèvres fatal, j’ai un peu peur, tu sais, la petite peur excitante du truc nouveau et osé 🙂

    1. Ah oui c’est sûr qu’avec des couleurs vives ça peut plus détonner. Mais sur les pieds, pourquoi pas ?
      Le rouge à lèvres rouge vif, j’ai jamais essayé, juste des gloss colorés. Je sais pas pourquoi, j’ai un peu peur que ça ne m’aille pas !
      Tu me diras ce qu’a donné ton expérience 😉

    1. Je la conseille pour accélérer le séchage oui, c’est vraiment rapide.
      Par contre il faut utiliser un top coat quand même je trouve, parce que la bombe direct sur la couleur j’ai l’impression que du coup la manucure se fait la malle plus vite.
      Et puis il faut très peu de produit, elle dure quand même longtemps !

Répondre à Gabrielle Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.