Rayures douces et colorées, le retour !

Ce n’est pas parce que je travaille beaucoup ces derniers temps que j’en oublie mes projets en cours. Je crois qu’il est important de savoir déconnecter du travail et de s’accorder un peu de temps pour soi, pour ses activités, même si ce n’est que pour 10 minutes.

C’est ainsi que tous les soirs, je lis 10 minutes dans mon lit (inutile de dire que comme je lis en ce moment un livre assez imposant sur les arts et la culture à Bali ça n’avance pas bien vite mon affaire) (et le livre est en anglais) (non pas que j’ai des difficultés à lire ou parler anglais, mais parfois certains termes m’échappent) (et je vous jure que la culture Balinaise a beau être très intéressante, il faut être bien accrochée !) (mention spéciale à la partie sur le calendrier) (à ne surtout pas lire quand on a mal à la tête) (il y a 3 calendriers à Bali…), je pratique un peu de cohérence cardiaque, j’écris dans mon journal, et, quand j’ai un ouvrage en cours (et pas trop la flemme), je fais quelques rangs de tricot. Ou de crochet (chipotez pas !).

Et justement, il y avait un ouvrage à finir. Les rayures douces et colorées sont maintenant bel et bien finies !

Plaid bébé rayé MCI / La DroguerieAlors quelques mots sur le modèle. Je l’ai trouvé dans le Marie-Claire Idées spécial bébé (Hors-série n°3 – Avril 2008). J’ai juste changé les couleurs des rayures, je voulais quelque chose d’un peu plus vif que les pastels proposés à la base.

Il y a de l’Alpaga écru et de la Surnaturelle de la Droguerie pour les rayures. Il est tricoté au point mousse, ce qui monte assez vite. Le plaid se tricote à partir de la pointe, on augmente des deux côtés tous les deux rangs, rien de bien compliqué. Par contre, sur la fin, honnêtement c’est long avec toutes ces mailles ! Le résultat est assez chouette je trouve, léger, douillet, vitaminé et, bien sûr, chaud. Ah et pour la taille d’aiguilles, c’est du 3,5.

Bordure du plaid pour bébéPour la bordure, j’ai utilisé un crochet 3,5 : un rang de mailles serrées et un rang avec les picots. J’étais ravie de voir que je savais encore manipuler le crochet, même si je ne pratique pas vraiment. Enfin pas régulièrement quoi.

Bref, j’ai donc fini ce petit (enfin 80cm à partir de la pointe) plaid. Il est parti accompagné de diverses autres choses par la poste, j’espère que les destinataires seront contents.

Et moi je me demande bien ce que je vais pouvoir faire : quelque chose au crochet ? un bonnet (alors que le printemps arrive) ?

Je sais pas. Des idées ?

Du coup, pour l’instant, je vais lire un peu plus. On sait jamais, des fois que j’arriverais à finir mon livre et à commencer l’un de ceux qui m’attendent sagement dans l’entrée…

PS: premier épisode des rayures colorées ici.

2 thoughts on “Rayures douces et colorées, le retour !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.