Mnêmosunê

Les petits riens forgent de belles existences…

L’or du bain

Je l’ai toujours dit et je le répète : le bain et moi c’est une grande histoire d’amour. Je me détends dans le bain, je lis dans le bain, j’écoute des podcasts dans le bain, je fais mes trucs de filles dans le bain, je rêve dans le bain, je laisse mes colères et chagrin dans le bain, je me réchauffe dans le bain, je me prépare à dormir dans le bain.

Le bain c’est sacré. Point barre.

Pour tout dire, je ne conçois même plus de vivre dans un appartement dans lequel il n’y aurait pas de bain. Et puis pourtant, ces derniers temps, point de bain. Je ne sais pas trop pourquoi. Peut être que je n’avais pas trop envie de rester longtemps dans la salle de bains que je trouvais froide (depuis j’ai compris pourquoi : le radiateur était éteint. Je m’en suis rendue compte le mois dernier quand même) (et après j’ai tilté que le thermostat des radiateurs de l’appartement était à 18°C).

Et puis l’autre jour, journée un peu moyen moins : la réunion où tu attends 1/2h des gens qui ne viennent pas, la pluie et le froid, un mec qui te pousse dans une flaque et qui du coup trempe tes jolies bottes, le mascara qui coule alors qu’on lui a rien demandé, le bus qui te passe sous le nez, la tasse que tu remplis d’eau froide pour faire un thé (# fail), le gars qui te dévisage dans l’ascenseur et à qui tu as juste envie de mettre un bon coup de latte pour lui remettre les idées en place (nan mais pour qui il se prend lui ???), et puis comme d’habitude tu fais rien (parce que t’es lâche pour ces trucs là, voilà, disons-le) (ou alors c’est juste que tu es blasée de ces trucs là que tu subis sans cesse, de même que les réflexions qui vont avec), les piles de la télécommande qui sont mortes et donc la freebox qui ne fonctionne pas, le lecteur de l’ordi qui a décidé d’être en grève (alors qu’il a 3 ans ! Même l’ordinosaure il était en meilleur état à cet âge là !), l’impossibilité de regarde le DVD que tu voulais voir donc, les soi-disant amis qui ne répondent jamais à tes SMS et qui ne te proposent jamais rien, etc., etc.or-du-bain-1Du coup, après avoir bombardé de SMS plaintifs Rock and Tea (dans ces moments là, je me dis que je dois être une plaie) (pardon copine), j’ai décidé de m’occuper l’esprit comme je pouvais. Et de prendre un bon bain, avec mes bouquins de voyage pour décider dans quel ordre je verrai quoi, comment j’allais organiser mes journées (oui, 4 mois avant, parfaitement). Bref, j’avais décidé de rêver, de m’extraire de ce quotidien qui parfois me sort par les pores et dans lequel je ne me reconnais pas.

Le compagnon du jour, c’était le pain moussant l’or du bain de Lush. Parce que les paillettes, c’est comme le bain : quand ça va pas, il n’y a rien de mieux que les paillettes, que ce soit dans le vernis, le bain, les cheveux, le sac d’une copine, peu importe, les paillettes ça change la vie.

On devrait faire une journée de la paillette. Et une journée du bain. Je pense que je vais lancer le concept, ça va faire un carton (non ?).

Alors le principe des pains moussants est assez simple : on coupe le pain moussant (sauf pour les soirées mousse, là on peut le mettre entier), moi là je l’ai coupé en deux et il a vraiment moussé, on le met dans le fond de la baignoire là où le jet d’eau arrive, on ouvre l’eau et on regarde. Bon et après on plonge dans le bain quand même.

or-du-bain-2L’or du bain fait bien son job : il mousse, il colore l’eau d’un joli jaune un peu orangé, il y a un peu de paillettes (mais pas beaucoup, ça fait plus aurore boréale dans le bain quand tu bouges qu’un bain vraiment pailleté), il sent les agrumes (c’est plutôt doux d’ailleurs, amateurs de senteurs fortes passez votre chemin) et la peau est douce en sortant.

C’est pas le produit que je préfère chez Lush, mais au moins, pendant une petite heure, j’étais ailleurs, j’avais chaud, j’étais bien et mes contrariétés étaient loin. Alors oui, quand je suis sortie du bain, la télécommande ne fonctionnait toujours pas, mais au moins j’étais détendue et j’ai pu m’endormir comme un bébé avec Totue à mes côtés.

La vraie vie quoi.

Bonne journée !

Tagged as: , , , , ,

4 Comments

  1. Dis pas de bêtises ! Les amies sont aussi là quand on a un coup de moyen-moins… Tu le sais que tu ne me déranges pas voyons !!

    J’ai hâte d’utiliser MON Or du bain aussi ;-) J’en aurai bien besoin !!
    (non pas parce que je suis sale mais pour me détendre…)

    • Ta dernière phrase est épique, c’est presque la phrase du jour ça ma belle !
      Oui je sais que je te dérange pas, mais c’est pas rigolo pour toi quand même (et puis je sais que j’ai une grosse tendance à chouiner pour rien, alors bon, j’essaie de me réguler on va dire :-) )

  2. Je relève deux choses saisissantes pour moi, car complètement identiques dans ma petite tête:
    – Alors, faire couler de l’eau froide sur un thé, et j’ai presqu’envie de me pendre (j’exagère, évidemment)
    – Les paillettes sont des anti-dépresseurs super efficaces: vive l’huile scintillante de Nuxe, avec son odeur de plage.
    Bonne continuation ;)

    • Hé bien merci d’être passée, parce que je pensais qu’il n’y avait que moi que le fait de mettre de l’eau froide sur du thé plonge dans un abîme de désespoir (sens de la mesure toujours).
      Et après avoir lu ton commentaire ce matin, je me suis rappelée qu’il me restait de l’huile Nuxe et j’en ai mis. Moralité : huile + paillettes + odeurs de vacances = sourire.
      Comme quoi, finalement, ça tient à peu de choses !

Leave a Response

:-) :( :(( :? 8) :D :P :oops: :cry: :wink: :love: X( :x