3 astuces simples pour réussir son lavage des cheveux au rhassoul

A mon grand étonnement (je dois bien l’avouer), l’article sur ce blog qui génère le plus de trafic et de commentaires c’est celui-ci : Se laver les cheveux avec le rhassoul.

Dans cet article, je parlais de mes deux premières expériences avec cette argile, les bonnes surprises et les moins bonnes. Depuis j’ai quelques lavages de cheveux au rhassoul de plus à mon arc, et donc plus d’expérience : j’ai appris de mes erreurs du début, modifié ma pratique au fur et à mesure des essais.

Aujourd’hui, je vous propose trois astuces vraiment simples (parce que, soyons sérieux, qui a envie de choses compliquées dans la salle de bains ?) pour bien réussir votre lavage des cheveux avec le rhassoul. Elles sont vraiment basiques ces astuces, mais vous verrez, cela change tout !

Astuce n°1 : Choisir les bons ustensiles pour la préparation du rhassoul

Regardez bien cette photo, parce qu’il y a un intrus dessus. L’avez-vous trouvé ?

Rhassoul pour les cheveux
Premier essai de mixture, elle est un peu trop liquide et pas forcément super engageante, et pourtant le résultat est vraiment chouette !

Il s’agit du fouet en métal !

En effet, le rhassoul (ou ghassoul) est une argile. Et comme toutes les argiles, le rhassoul perd ses propriétés lorsqu’il est mis en contact avec le métal, ce qui est dommage vous en conviendrez.

Donc laissez votre mini fouet Aroma-zone  et les bols métalliques de côté, tournez vous plutôt vers des matériaux tels que le bois, le bambou, la céramique. Vous pouvez aussi utiliser du plastique, mais pour le côté environnemental j’essaye d’en limiter l’usage chez moi quand j’ai d’autres alternatives.

Maintenant, pour préparer mon rhassoul ou tout type d’argile, j’utilise une cuillère en bois pour mélanger les différents produits. Pour le contenant, soit j’utilise un petit bol en céramique (celui de la photo) si c’est pour un usage unique ou un récipient avec couvercle en verre si je compte le réutiliser plus tard.

Alors bien sûr, il faut un peu plus d’huile de coude pour avoir une préparation qui n’ait pas de grumeaux, mais le rhassoul est bien plus efficace ainsi préparé et conservé !

Astuce n°2 : Bien appliquer le rhassoul sur les cheveux

Une fois le rhassoul préparé (j’utilise encore la recette de Green Me Up !, au fur et à mesure des essais et des années j’ai simplement fait évoluer les huiles, hydrolats et huiles essentielles que j’utilise pour adapter au mieux le rhassoul à ma nature de cheveux), vous obtenez une crème dont la texture est proche de celle d’une pâte à muffins.

Et voici ce qu’il ne faut absolument pas faire avec cette pâte :

Rhassoul pour les cheveux
Premier essai, avec l’erreur du débutant, à savoir l’application du produit sur toute la longueur du cheveux : sur les racines et le cuir chevelu c’est suffisant !

Le rhassoul ne s’applique que sur le cuir chevelu, pas sur l’ensemble de votre crinière.

Pourquoi ?  Déjà parce que les saletés sur les longueurs du cheveux sont en général évincées par le brossage, et aussi parce qu’en rinçant le rhassoul il va automatiquement glisser le long de vos longueurs et les nettoyer au passage.

Donc le rhassoul, c’est comme un shampoing classique : on l’applique uniquement sur le cuir chevelu, là où il y a de la saleté à nettoyer (et de la peau à traiter le cas échéant, suivant les actifs que vous mettez pour agrémenter le rhassoul).

Lavage des cheveux au rhassoul
Deuxième essai, là je n’ai pas mis de rhassoul sur mes pointes et ça leur conviendra bien mieux que pour l’essai précédent !

Bonus 1 : Je laisse poser le rhassoul ou pas ?

J’ai envie de vous dire que cela dépend de deux paramètres : du temps dont vous disposez et de l’objectif de l’utilisation du rhassoul.
Si vous avez peu de temps et que vous souhaitez simplement vous laver les cheveux, inutile de laisser poser : appliquez le rhassoul, massez bien pour vous assurer qu’il est bien réparti sur l’ensemble de votre cuir chevelu et rincez.
En revanche, si vous avez un peu plus de temps et que votre rhassoul va aussi remplir un objectif de soin (traitement de pellicules par exemple), je vous conseille de le laisser poser un petit peu après le massage du cuir chevelu, comme un masque. Si vous le laissez poser, massez soigneusement votre cuir chevelu à l’étape de rinçage pour que toutes les particules d’argile soient bien éliminées.

Bonus 2 : Faut-il préparer du rhassoul pour chaque lavage ?

Personnellement, je préfère le préparer au fur et à mesure de mes besoins, mais comme on me l’a précisé en commentaire, il est tout à fait possible d’en préparer d’avance et de le conserver dans un pot hermétique jusqu’à la prochaine utilisation. Cette option est notamment pratique lorsque vous êtes en voyage et que vous avez amené la quantité nécessaire pour faire tous vos lavages le temps du séjour.
Pour le conserver, j’utilise un pot en verre avec couvercle en verre, que je stocke dans un endroit à l’abri de la lumière et des variations de température. J’y mets aussi de l’huile essentielle de tea tree qui aide à la conservation et à la lutte contre les bactéries.

Astuce n°3 : Bien rincer le rhassoul

L’une des questions qui revient assez souvent concernant le rhassoul concerne les résidus après lavage, que ce soit parce que les cheveux demeurent poisseux ou parce qu’il y a comme un film de poussière sur le cuir chevelu ou les longueurs.

Pour les deux aspects, deux sources principales possibles : soit la préparation du rhassoul (avec des ustensiles en métal majoritairement, mais le surplus d’huile végétale dans la préparation peut être en cause), soit son rinçage.

Résultat lavage des cheveux au rhassoul
Résultat du premier essai (c’est fou comme c’est difficile à prendre en photo les cheveux quand même)

Pour ma part, c’est souvent avec le rinçage que j’avais des difficultés. Deux petites choses à se rappeler donc pour finir votre lavage des cheveux au rhassoul en beauté :

  1. Bien masser, soigneusement mais sans frotter, le cuir chevelu pour bien décoller les particules de rhassoul de votre cuir chevelu ;
  2. Finir avec un rinçage au vinaigre de cidre. Le rinçage au vinaigre cidre permet de bien éliminer les derniers résidus, de resserrer les écailles du cheveux et donc de les faire briller !

Bonus 3 : Préparer un rinçage au vinaigre de cidre

Rien de plus simple ! Munissez vous d’un récipient  et mélangez 3 cuillères à soupe de vinaigre de cidre avec 50cl d’eau, mélangez, c’est prêt ! Si vous avez une chevelure particulièrement longue ou fournie, je vous conseille de multiplier les quantités par deux pour en avoir suffisamment pour bien rincer.
Petite précaution additionnelle : attention à vos yeux avec le rinçage au vinaigre de cidre, faites bien attention à ne pas vous asperger les globes oculaires avec ! Sinon rincez soigneusement vos yeux à l’eau claire ou avec du sérum physiologique et tout devrait rentrer dans l’ordre.

 

Voilà, vous savez tout de mes 3 astuces pour bien se laver les cheveux avec le rhassoul, et comme vous pouvez le constater ce n’est pas bien sorcier, il suffit juste de le savoir ! Maintenant à vous les cheveux propres et soyeux naturellement.

Si vous avez d’autres astuces à partager sur le lavage des cheveux au rhassoul, n’hésitez pas à laisser un commentaire ! Et si l’article vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux !

Bonne journée !

2 thoughts on “3 astuces simples pour réussir son lavage des cheveux au rhassoul

  1. Très intéressant tout cela, je me demandais ce que j’allais pouvoir mettre en place de plus naturel pour mes cheveux!! Merci pour tous les conseils!

Répondre à Betty Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.