J’ai testé le diamond painting : mon avis et quelques conseils pour débuter

Cela fait des mois que vous entendez parler de diamond painting, LE (avec la broderie qui revient en force semble-t-il) loisir créatif qui a le vent en poupe en ce moment mais vous n’êtes pas bien sûr de ce à quoi vous attendre ? Rassurez-vous, je suis passée par là moi aussi. Mi-février j’ai sauté le pas et j’ai commencé mon premier diamond painting que j’ai terminé début avril.

Envie d’en savoir plus sur ce loisir créatif et d’avoir quelques conseils pour bien débuter ? Suivez le guide !

Le diamond painting c’est quoi ?

Le diamond painting, ou broderie diamant en français, est un loisir créatif qui permet de créer des illustrations en collant des petites gemmes (les fameux diamants) colorées sur une toile à l’aide d’un petit stylet.

Pour aider au processus, la toile est imprimée pour savoir quelle couleur de gemme positionner à quel endroit : à chaque symbole sur la toile correspond une couleur de gemme. La toile est encollée pour permettre aux gemmes d’adhérer et ainsi de former le motif attendu.

diamond painting

Mon avis sur cette activité

C’est en regardant une vidéo de Baylee Jae que j’ai découvert ce loisir créatif dont je n’avais jamais entendu parler. Au début pas convaincue par le concept, je me suis laissée séduire en y voyant une certaine similarité avec les numéros d’art que je peignais petite ou avec le point de croix que j’ai pratiqué pendant des années.

Après tout le concept est globalement similaire entre ces activités (mettre une couleur au bon endroit pour former un motif), j’étais toutefois perplexe quant à ma capacité à avoir suffisamment de patience pour compléter un ouvrage dans sa totalité.

Une fois compris les quelques notions de diamond painting et les premiers tâtonnements (normaux !) du début, c’est un loisir à la fois très relaxant et gratifiant.

Relaxant parce que la broderie diamant permet de ne se concentrer que sur les petites gemmes que l’on colle sur la toile. Quelques secondes d’inattention et on a vite fait de coller une gemme d’une mauvaise couleur ou (pire !) de renverser un des petits sachets contenant les diamants.

La broderie diamant est aussi un loisir gratifiant car on voit sa progression et le motif se former au fur et à mesure que l’on positionne les gemmes, ce qui a un côté presque addictif : on enchaîne les rangs sans vraiment remarquer le temps qui passe et en étant fier/fière du progrès accompli !

diamond painting fleur

Quelques conseils pour débuter

Où acheter son diamond painting ?

Si vous n’avez jamais fait de diamond painting auparavant et que vous n’êtes pas certain(e) d’aimer ce loisir, je vous conseille de ne pas réellement « investir » dans votre premier kit. Ce qui ne veut pas dire non plus qu’il faut prendre la pire qualité qui existe !

Je vous conseille de prendre un kit qui vous plait mais qui ne soit pas trop onéreux. Pour ma part, j’avais jeté mon dévolu sur ce kit que j’ai acheté sur Amazon pour moins de 10 euro.

Une fois que vous avez testé le loisir créatif et que vous savez qu’il vous plait, vous pouvez prendre le « risque » de payer votre kit un peu plus cher. Vous trouverez beaucoup de sites dédiés à ce loisir qui permettent d’acheter un kit voire même de faire votre kit personnalisé à partir d’une photo !

diamond painting fleur

Quelle taille de diamond painting choisir ?

Là encore, tout dépend de votre niveau, cependant il y a un élément à prendre en compte et qui est valable pour tous : plus la toile est petite, moins le motif final est détaillé (il a un rendu pixellisé).

Ceci étant dit, pour commencer je pense qu’une toile d’un format proche du A3 (24 cm x 32cm) est un bon compromis. Celle avec laquelle j’ai fait mes premiers pas faisait 25 cm x 35 cm et c’est suffisamment grand pour ne pas le finir trop rapidement, ni trop grand pour s’en lasser.

Par la suite, tout dépend de ce que vous souhaitez faire de la toile une fois le diamond painting terminé : si vous voulez l’encadrer et le fixer sur un mur, prenez en considération le format que vous souhaiteriez avoir au mur (et la cohérence en termes de couleur avec la pièce que vous souhaitez décorer !).

Comment commencer un diamond painting ?

En toute honnêteté, je vais vous donner le conseil que j’aurais voulu avoir avant de débuter le mien !

Si vous êtes droitier, commencez votre diamond painting en haut à gauche de la toile, et progressez vers la droite et le bas.

Si vous êtes gaucher, commencez votre broderie diamant en haut à droite de la toile, et progressez vers la gauche et le bas.

Pourquoi vous conseiller ce sens-là ? Parce que c’est le sens qui vous sera le plus agréable pour travailler : votre main reposera sur la partie de la toile qui n’a pas encore été décorée de diamants et ce sera bien plus confortable !

Quel que soit votre sens de progression, je vous conseille aussi de travailler par « zones » et non pas par couleur.

diamond painting zen

Quels sont les outils dont j’ai besoin pour faire du diamond painting ?

Normalement, si vous achetez un kit, tout le nécessaire pour réaliser votre diamond painting vous sera fourni : la toile encollée et imprimée, les gemmes en quantité largement suffisante pour faire le motif, la coupelle, le stylet et la cire pour positionner les gemmes. Vérifiez simplement que l’ensemble de ces éléments sont présents : si ce n’est pas le cas, vous trouverez sans difficulté l’élément manquant à l’achat au même endroit que celui où vous avez acheté la toile.

En plus de cela, je vous suggère de vous munir de masking tape et d’un cutter qui vous aideront à bien délimiter la zone de travail pour le premier et à couper précisément le film plastique de protection pour le second.

Certaines personnes conseillent aussi d’acheter des petits contenants pour y stocker les gemmes et ainsi ne pas en perdre. Pour ma part, j’ai stocké les petits sachets avec les gemmes dans une petite boite que j’avais à la maison (où je stockais aussi le reste du matériel hors toile) et aucun ne s’est renversé !

Quelles sont les précautions à prendre pour la broderie diamant ?

Outre les précautions d’usage lorsqu’on manipule des petits objets (ne pas les laisser à portée des petits enfants notamment), je vous enjoins à faire attention à deux points en particulier : votre posture lorsque vous vous adonnez à ce loisir et la luminosité de l’endroit où vous travaillez.

Pour la posture, les conseils que l’on pourrait donner sont les mêmes que pour le travail de bureau : attention donc notamment à votre cou et à vos épaules qui peuvent vite devenir douloureux suivant la posture que vous adoptez. Si vous avez des prédispositions aux tendinites au niveau des poignets, je vous invite à faire quelques exercices d’étirements / renforcement de cette zone régulièrement.

En ce qui concerne la luminosité, elle est primordiale pour ce loisir créatif. Ne vous lancez pas dans le diamond painting dans une pièce mal éclairée, vos yeux risquent de ne pas être contents du tout ! Je vous conseille de faire de la broderie diamant dans une pièce bien éclairée, de préférence par de la lumière naturelle.

diamond painting zen fleur

Conclusion

Bien qu’il puisse paraître impressionnant, le diamond painting me semble être un loisir créatif particulièrement accessible. Il offre beaucoup de possibilités de motifs et de rendus (taille, format des gemmes, etc.) et il est facile à pratiquer avec un peu de dextérité et de patience.

Si c’est un loisir qui vous tente, je ne peux que vous le recommander, j’ai passé d’excellents moments à réaliser ma toile !

Si vous avez aimé cet article n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et laissez en commentaire le conseil que vous auriez aimé avoir avant de commencer votre premier projet de broderie diamant !

Bonne journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.