Le PCR COVID-19 : mon expérience

Cela fait plusieurs fois que je fais certains tests ou examens médicaux et que je me dis que ce serait bien que j’écrive là dessus : pas pour parler médical, parce que je ne suis pas du tout compétente là-dessus, mais plutôt pour partager mon expérience.

Parce que si vous êtes comme moi, avant un examen que vous n’avez jamais fait, vous faites le truc qu’il ne faut pas faire, à savoir demander à votre moteur de recherche favori des informations sur le déroulé du dit examen.

Et bien sûr on trouve le déroulé théorique (en plus de 125 articles et posts de forum qui vous expliquent que vous avez sans doute une maladie très grave qui vont vous angoisser un peu, juste pour la forme), mais finalement on a très peu de retours d’expérience.

Alors aujourd’hui, contrairement à ce que j’avais prévu (je pensais poster ma revue du Magicien d’Oz…), je vais vous parler de mon expérience du test PCR de dépistage de la COVID-19.

Je précise que je vis en France, ce qui permettra aux francophones qui passent par ici de faire la part des choses pour les liens et références légales !

Le contexte

C’est un contexte plutôt simple : j’avais une angine (non, je ne sais pas comment diable j’ai réussi la triste prouesse d’avoir une angine malgré le port du masque et le lavage régulier de mes mains), angine qui ne passait pas, je suis donc allée voir mon médecin.

Médecin qui m’a prescrit un dépistage PCR de la COVID-19, dans la mesure où via l’angine j’avais des symptômes du virus, et de rester chez moi jusqu’à ce que j’ai les résultats négatifs (en espérant qu’ils le soient !).

A noter, il n’est plus nécessaire d’avoir une ordonnance de son médecin pour faire le dépistage PCR et être remboursé (voir l’article sur service public).

Mon expérience

Où faire le dépistage COVID-19 ?

Pour savoir où faire le dépistage PCR COVID-19, je me suis appuyée sur la page DepistageCovid du Ministère des Solidarités et de la Santé.

J’ai passé quelques appels pour déterminer le laboratoire auquel j’allais aller : certains étaient complètement débordés et je n’ai pas pu les avoir au téléphone, d’autres fermaient et donc ne faisaient plus le test.

J’ai finalement fait mon dépistage dans un laboratoire qui avait une plage horaire d’une heure l’après midi permettant aux personnes de faire leur dépistage sans rendez-vous.

Attention toutefois, certains centres de dépistage n’acceptent que les personnes qui sont dans un véhicule et qui se font tester dans leur véhicule, renseignez-vous bien avant de vous y rendre !

Comment ça s’est passé ?

Après avoir effectué les formalités habituelles à l’accueil du laboratoire, j’ai fait la queue pour faire le dépistage.

Quand ça a été mon tour, la personne a vérifié mon identité, m’a expliqué le test et m’a demandé de m’asseoir.

Une fois assise, j’ai penché la tête en arrière et la personne qui réalise le test a inséré l’écouvillon dans la narine droite jusqu’à atteindre le nasopharynx, l’a ressorti, et la même procédure a eu lieu avec l’autre narine.

Est-ce que c’est long ?

Non, le prélèvement en lui-même est vraiment court, je ne suis même pas sûre qu’on atteigne une minute de procédure. C’est vraiment rapide.

Est-ce que c’est douloureux ?

Non. Ce n’est pas agréable, mais ça ne fait pas mal. L’écouvillon est long, mais il est tout petit en diamètre !

D’un point de vue de la sensation, je dirais que ça se rapproche de quand on « avale » un peu d’eau par le nez : ça gratouille au fond du nez, mais la gêne dure 10 secondes donc rien de bien méchant.

L’odeur de l’écouvillon est forcément chimique / pharmaceutique, mais elle ne persiste pas.

Et à noter, si votre nez est un peu bouché, le test va le décongestionner !

Et après ?

Après, je suis rentrée chez moi et j’attends mes résultats.

Tout simplement.

A noter, la durée d’attente des résultats varie selon les sites qui pratiquent les dépistages.

Celui où j’ai fait le mien demande 4 jours ouvrés avant d’avoir les résultats, certains peuvent fournir les résultats en quelques heures. Là encore, renseignez-vous pour voir ce qui convient le mieux à votre besoin.

Voilà ce que je peux vous dire de mon expérience du test PCR COVID-19 : c’est rapide et pas douloureux, le plus « pénible » étant peut être de trouver l’endroit où se faire dépister et d’attendre les résultats.

J’espère que cet article sera utile aux personnes qui s’interrogent sur ce test PCR COVID-19. Si vous voulez faire part de votre expérience, n’hésitez pas à le faire en commentaires !

Bonne journée (et prenez bien soin de vous) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.