Soupe d’endives au curry et à la saucisse de Morteau

Quand je suis malade, j’ai un peu tendance à tester des choses un brin improbables ou qui me semblent compliquées (genre, les crêpes). Et vu que ça fait deux semaines que je lutte contre une sinusite, j’aime autant vous dire que les essais culinaires, plus ou moins réussis ou aventureux, se multiplient.

Ce qui me fait le plus envie, dans les moments difficiles, c’est encore (et toujours) la soupe. Sauf qu’au bout de quelques semaines, la soupe paysanne ou la poule au pot revisitée, je commence à m’en lasser. J’ai envie d’autre chose, de nouveaux goûts, de quelque chose qui sorte un peu de l’ordinaire.

Par contre je me connais, faire des choses qui sortent de mes habitudes, c’est pas forcément ce qui me réussit le mieux… (je passerai sous silence la tentative de Lundi d’aller prendre un cours d’essai de Sonmudo avec mon amie au manteau orange, alors que c’est les vacances scolaires et qu’il n’y a pas de cours pendant les vacances scolaires) (mais je lui ai montré toute l’étendue de ma force en ouvrant une porte, ce qui, en soi, est quand même pas si mal) (et puis Lundi j’étais en Une de la catégorie « Humeurs » sur Hellocoton (merciiiiiiiiiiiiiiiiiii !) alors c’était une bonne journée quand même).

Donc, pour limiter le danger, j’ai cherché dans mes (nombreux) livres de cuisine une recette qui m’inspirerait. Au bout d’un moment, j’ai sorti un vieux livre qui m’avait apporté pas mal de bonnes recettes et que pourtant je n’avais pas utilisé depuis longtemps…

Le meilleur de la cuisine - Femme ActuelleCe n’est pas forcément l’ouvrage le plus sexy de la Terre, mais ce que j’aime bien, outre les propositions de menus, c’est que les recettes sont classées par saison et que donc les produits utilisés sont appropriés.

Je feuillette donc la première partie, consacrée aux recettes d’hiver, en quête de quelque chose à me mettre sous la dent, au sens propre comme au figuré. L’inconvénient de ce livre, c’est que les recettes proposées sont parfois un brin compliquées ou longues à réaliser.

Et puis, au bout de quelques pages…

Recette de crème d'endives au curryDans le style de recettes qui change, on ne pouvait pas faire plus détonnant. Bien entendu, j’ai gardé l’esprit de la recette, et puis j’ai changé quelques petites choses, parce que la crème et les œufs à la fin, je le sentais pas trop. Trop de gras et de liant tue le gras et le liant quoi. Alors du coup, j’ai mis de la saucisse de Morteau (non, ça n’a rien à voir, mais vu que la soupe est mon plat principal, j’aime bien quand il y a des protéines) (mais j’en conviens, c’est pas forcément plus « light »).

Ingrédients (pour 4 je pense, donc ça va me faire la fin de la semaine à l’aise) :

  • 5 endives
  • 20g de beurre (au pif)
  • 2 cuillères à soupe de farine
  • 1 cuillère à café de curry en poudre (moi je l’ai mise bombée parce que j’aime bien le curry)
  • 1 saucisse de Morteau
  • 50cl de bouillon de poule
  • 50cl de lait (j’ai mis du lait de soja)
  • Sel et poivre

Réalisation :

  1. Couper le pied des endives, ôter les premières feuilles. Les émincer et jeter les parties les plus dures. Couper la saucisse de Morteau en tranches d’environ 1cm.
  2. Dans un faitout, faire fondre le beurre. Ajouter les endives émincées et faire fondre 5 minutes en remuant.
  3. Ajouter la farine, bien mélanger.
  4. Ajouter le lait, remuer encore.
  5. Incorporer les tranches de saucisse.
  6. Ajouter le curry et le bouillon. Rectifiez l’assaisonnement.
  7. Porter à ébullition. Baisser le feu, couvrir, poursuivre la cuisson 10 minutes encore. Il ne vous reste plus qu’à servir et à déguster !

Soupe d'endives au curry et à la saucisse de MorteauCôté goût, si vous aimez le gratin d’endives au jambon, vous allez adorer cette soupe. Moi qui n’était pas forcément emballée en lisant la recette, je dois bien dire que la dégustation m’a convaincue ! La touche de curry apporte beaucoup d’arôme sans masquer ceux de l’endive qui s’associe très bien avec la saucisse. Les endives sont fondantes, tellement agréables en bouche…
Si vous préférez quelque chose de plus lisse, vous pouvez mixer la soupe en ayant pris soin d’enlever les morceaux de saucisse au préalable. Mais j’aime bien ce côté roots, un peu campagne. D’ailleurs, vous pouvez servir avec une bonne tranche de pain aux céréales toastée, c’est délicieux !

Alors, convaincus par la soupe d’endives au curry ?

Bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.