Sablés pomme / caramel beurre salé

Pour mes 28 ans, des amis m’avaient offert des kits de pâtisserie. L’un était pour faire un cake nougat-cranberries (et j’en avais fait des muffins), l’autre était donc pour faire des sablés à la pomme et aux éclats de caramel beurre salé.

sablés pomme caramel
Première fournée

Comme pour le précédent, c’est ultra facile à faire, il suffit de rajouter du beurre et un œuf. Le plus ardu, c’est de laisser la pâte (qui sent donc le caramel et la pomme) reposer au frais. Parce que ça sent tellement bon, que même lorsque ce n’est pas cuit, on a envie de tout boulotter.

Mais j’ai résisté. Du coup, j’ai mis 3 plombes à choisir les emporte pièces que j’allais prendre. Finalement, sur les 7 que j’ai à disposition, j’en ai sélectionné 4 (cœurs, étoiles, ronds et triangles).

sablé étoile
J’aime bien les étoiles, c’est joli

L’autre étape un peu sensible, c’est d’attendre que les sablés refroidissent (pour ne pas se brûler déjà) (mais surtout pour que les sablés durcissent) sur une grille.

Alors que tout l’appartement (bon d’accord, il fait 40m²) (ce n’est pas une villa quoi, mais quand même), mais alors tout l’appartement sent le caramel et la pomme. Dans ces moments là, le meilleur truc à faire, c’est de sortir. Ou de faire le ménage. Laver les sols pour s’empêcher d’aller boulotter les biscuits, ça marche plutôt bien (sauf quand il fait 40°C) (sauf que, dans ce cas là, quand on est logique, on n’allume pas le four) (sachez-le, je ne suis pas logique).

sablés caramel pomme
Une photo floue pour la route (c’est l’émotion je crois)

Finalement, je m’étonne moi même de mon self control, puisque j’ai à peu près réussi à n’en manger que 2 par jour, en grignotant méthodiquement les branches des étoiles, les ronds en cercles concentriques, etc. La pomme est discrète, le caramel colle aux dents, le sablé est croustillant et moelleux à la fois. C’est terrible des choses aussi bonnes.

C’est tellement bon que je les ai tous gardés pour moi. Ce qui m’arrive plus que rarement, puisqu’en général je partage volontiers. Mais c’était trop bon pour que je partage avec les collègues du travail.

Tout ça pour dire que c’était goûteux, et que décidément ce genre de cadeau me plait bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.