Depuis quelques temps, je reprends plaisir à me faire les ongles. Je n’ai pas les ongles toujours vernis, je ne suis pas toutes les étapes d’une vraie bonne manucure (repousser les cuticules, pardon, mais ça me gonfle), mais je suis contente d’avoir un peu de couleur sur les mains de temps à autres.

A Noël, j’ai eu en cadeau un vernis Sephora, coloris Sweet candy. C’est un rose bonbon, qui personnellement me fait penser aux Malabars. Avec ma Chouette pointe XL, je renoue avec la petite fille que j’étais, qui portait absolument n’importe quoi comme vêtement, pourvu qu’il soit rose.
A l’époque, on pouvait m’acheter exactement le même vêtement dans deux couleurs dont un rose, c’était sur et certain que j’allais préférer le rose. C’était plus mieux quoi.

main-naturelleÇa, c’est ma main gauche au naturel, c’est à dire sans vernis, sans cuticules repoussées, sans artifices. J’ai la chance d’avoir des ongles très durs, très blancs et qui poussent plutôt vite sans que j’ai à faire quelque chose de particulier. Du coup, j’ai l’habitude de porter les ongles longs, quand ils sont courts j’arrive à rien, même taper au clavier ou utiliser mon smartphone devient une galère.

Par contre, quand on a les ongles longs et qu’on aime le vernis, on peut vite glisser dans la catégorie « bimbo », et ça j’aime pas trop. J’ai par exemple un vernis fushia, je ne le porte que quand j’ai les ongles courts ou sur les pieds. Ce qui fait que je porte souvent des couleurs claires ou alors carrément des choses sombres. Je préfère avoir l’air d’une gothique que d’une pétassouille (qu’on se le dise) (certes, personne ne m’a jamais fait de remarques désobligeantes sur la couleur de mes ongles, mais on sait jamais).

sweet-candyEt ça c’est la même main que tout à l’heure, mais avec le vernis Sweet candy. Là il y a deux couches, et si vous regardez bien, en fait, par transparence, on voit le bord libre de mes ongles… Ce qui est normal, puisque je crois que j’ai un seul vernis (gris anthracite) avec lequel on ne voit pas mon bord libre par transparence (et encore, je ne suis pas sure). Je connais des filles qui n’aiment pas trop ça, personnellement ça ne me fait ni chaud, ni froid. Comme la couleur me plait, je n’y accorde pas trop d’importance en fait.

Côté application, le pinceau est large comme les Bourjois une seconde. Alors certes c’est bien pour les gros doigts, c’est plus rapide, mais comme j’ai des ongles assez étroits (je n’ai jamais réussi, adolescente, à trouver des faux ongles à ma taille, même les plus étroits étaient top larges) (oui, à une époque je me rongeais les ongles et je rêvais de faux ongles) (et un jour, comme ça me gavait de ne pas pouvoir porter du vernis, j’ai arrêté de me ronger les ongles)  alors pour l’auriculaire j’en mets partout. Bon là c’est pas bien grave, la couleur est assez discrète et ne tâche pas la peau comme pourrait le faire un bleu (ou le gris anthracite susmentionné).

Il sèche relativement vite, il brille bien, et la tenue est bonne, même sans top coat.  Bref, c’est un bon vernis, je l’aime bien.

manucure-janvier-14Pour cette manucure, j’ai utilisé :

  • All in one base – Essie
  • Vernis laque – Sweet Candy – Sephora
  • Top coat brillance miroir – Sephora

Bonne journée !

2 thoughts on “Sweet candy

    1. Oui il est chouette 🙂
      J’ai un collègue qui m’a fait un compliment dessus aujourd’hui d’ailleurs.

      Ah ces ongles étroits, c’est effectivement pas facile de ne pas déborder, oui ! Le plus énervant c’est surtout avec les couleurs foncées qui tâchent la peau, c’est pas terrible, on dirait presque (suivant la couleur bien sûr) qu’on n’a pas les mains propres (alors que si).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.