Le livre de la jungle – Rudyard Kipling

Je ne sais pas ce qu’il en est pour vous, mais dans mon cas, le Livre de la jungle est l’un des premiers Disney que j’ai vu. En fait, je ne saurais dire lequel est le premier que j’ai vu, mais j’ai des souvenirs assez précis, même si anciens de ce dessin animé, et notamment des personnages (Bagheera, Shere-Kahn, Baloo, Mowgli). Je confesse que l’histoire en elle-même me faisait un peu défaut.

C’est donc avec grand plaisir que j’ai trouvé le livre de la Jungle dans les ebooks Kindle gratuits, que j’ai téléchargé et que je me suis empressée de lire.

Peut être est-ce par nostalgie ou par envie de renouer avec la petite fille en moi que j’ai choisi ce livre, je ne sais pas. En tout cas, j’ai été surprise par cet ouvrage !

Source : Chapitre.com
Source : Chapitre.com

Car contrairement à ce que je croyais, le Livre de la Jungle, ce n’est pas seulement l’histoire de Mowgli, mais plutôt un recueil de nouvelles : certaines évoquent les aventures de Mowgli, d’autres sont complètement déconnectées de cette histoire, comme par exemple la nouvelle Le Phoque blanc, qui se passe en Alaska.

En lisant les nouvelles je n’ai pas retrouvé les souvenirs du Disney de mon enfance, je suppose que la firme de dessin animé a pris ses libertés pour établir son film, mais j’ai néanmoins passé un excellent moment : les nouvelles sont divertissantes, les petits chants du début et à la fin de chaque nouvelle sont super mignons, les histoires sont rythmées, etc.

C’est un très joli ouvrage, pour les petits comme pour les grands, peut être plus pour les grands d’ailleurs, j’avoue que je ne me rends pas trop compte.

Et comme il existe un Second livre de la jungle, je vais essayer de le trouver et de voir la suite des aventures de Mowgli (certaines nouvelles lui sont consacrées) et des animaux du monde.

Une bien belle lecture en somme.

Bonne journée !

5 thoughts on “Le livre de la jungle – Rudyard Kipling

    1. Je n’ai pas vu le film ni lu le livre, mais je suppose que pour faire un dessin animé pour enfants, même si on garde la trame, il y a des libertés à prendre avec l’histoire !

  1. J’adore Kipling! Oui, c’est sûr que le dessin animé n’a pas grand chose à voir, mais je trouve que ce n’est pas grave : l’essentiel est de connaître les deux, de faire la différence, et de s’amuser des écarts et des libertés! Comme avec La petite Sirène, et tant d’autres… (Je ne parle pas du « bossu de Notre Dame », parce qu’à celui-là, on ne touche pas, là, je suis désolée, mais c’est mon chéri, mon chouchou, quand je le lis je le serre contre moi, donc, Disney, arrière ;-)) Après, je suis aussi fatiguée des (pseudo) fous de livres un peu pédants qui affirment à chaque adaptation filmique « oh mais on y perd teeeeellllllement, le livre est bien mieux, chérie! » ou « Je veux lire le livre avant de voir le film, indispensable », ou « mais l’ont-ils lu, avouez, où va la culture » et gnagnagna. Moi j’adore lire, mais, je l’assume pleinement et je ne m’en cache pas, j’adore aussi voir des dessins animés, des films et des séries, qui s’en inspirent, s’en éloignent, et si, grâce à eux, certaines petites têtes ne connaissent qu’un nom, un titre, un univers, c’est déjà énorme. Le but des auteurs est d’amener à rêver, et le rêve peut voyager de tant de manières… Enfin c’est juste mon avis! 😉 J’ai aimé l’indulgence avec laquelle tu évoques cela.

    Et sinon tu lis sur Kindle toi? Moi j’y arrive paaaas! Je suis une incorrigible paper-woman. (Cela pose des problèmes de stockage.)
    Bises Mnémo!

    1. Je ne connaissais pas Kipling, c’est le premier ouvrage de lui que je lis (j’ai un peu honte, mais on ne peut pas tout lire !). Il m’a plu en tout cas, je vais chercher le second livre de la jungle je crois ! 🙂
      Oh oui c’est vrai que La Petite Sirène, il y en a des libertés ! Le bossu de Notre Dame je ne l’ai pas vu je crois, et cela fait bien longtemps que je ne l’ai pas lu d’ailleurs tiens…
      J’avoue que quand je vois un livre adapté au cinéma (hum, ce début de phrase sonne très bizarrement à mon oreille…), je me déconnecte un peu du livre : ce sont deux œuvres différentes !
      Par contre j’aime bien retrouver la trame et les grandes lignes, sinon ça me plait moins (enfin quand j’ai aimé le livre bien sûr !), mais après tout un peu de liberté dans la réinterprétation de quelque chose ce n’est pas forcément problématique.

      Et oui je lis sur Kindle, surtout les grands classiques, les gros pavés et les livres en anglais : les premiers sont gratuits, les deuxièmes moins lourds et les derniers moins chers.
      J’aime beaucoup les livres papier, mais pour des raisons de stockage justement, j’essaie de réfléchir mes achats : si je pense relire le livre (comme les livres de développement personnel que j’apprends pratiquement par cœur à force de les relire !) je vais l’acheter en format papier (je pense que L’art de la simplicité par exemple, je l’ai lu 30 fois, avec à chaque fois le même plaisir) par contre ceux pour lesquels je suis moins sure de mon coup, je les achète en format Kindle.
      Sauf bien entendu si la différence de prix est minime ou en faveur du livre papier, dans ce cas là ce sera livre papier !
      Il fut un temps j’avais un abonnement à la médiathèque aussi, mais j’ai oublié de le renouveler… En voilà une idée de chose à faire qui serait bien !
      Bises Cél, bonne semaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.