Mnêmosunê

Les petits riens forgent de belles existences…

1Q84 – Livre 1 – Haruki Murakami

Depuis leur sortie, j’ai eu très envie de lire les trois tomes du roman 1Q84 d’Haruki Murakami : déjà parce que je suis née en 1984 (et j’avoue, quelque peu honteusement, que c’est sans doute la raison principale de mon attrait pour ce roman), ensuite parce que cela me rappelait 1984 de George Orwell (qui m’a beaucoup marquée) et enfin parce que j’aime bien le style et l’univers de Murakami, à la fois réaliste, magique et mélancolique.

Pourtant, je ne sais trop comment l’expliquer d’ailleurs, je ne les avais pas achetés, ils ne faisaient même pas partie de ma liste de livres à lire : ce roman se rappelait régulièrement à moi, sans que je l’achète pour autant.

Je l’ai finalement évoqué comme idée cadeau pour Noël, on me l’a offert (merci !), et maintenant que j’ai (presque) fini ma pile à lire dans le Kindle (il me reste Le Victomte de Bragelonne de Dumas et Le livre de Perle de Timothée de Fombelle) (vous noterez, je l’espère, à quel point je suis raisonnable dans la PAL), j’ai commencé à le lire.

1Q84, c’est l’histoire d’Aomamé. Aomamé est thérapeute et professeur d’arts martiaux. C’est une femme plutôt solitaire, forte de caractère, marquée par une enfance dans la secte des « témoins » . Aomamé a des idées bien tranchées, elle est méthodique : elle n’hésite pas quand elle a pris une décision. Ces traits de caractère lui sont d’ailleurs précieux pour une autre de ses activités : en effet, Aomamé est aussi un tueur à gages, qui élimine les hommes qui violentent et violent les femmes.

1Q84, c’est aussi l’histoire de Tengo. Tengo est un professeur de mathématiques enthousiaste et un grand amateur de livres. A vrai dire, il a écrit plusieurs manuscrits lui-même, mais aucun n’a été publié pour l’instant. Cet homme solitaire, dont l’enfance a été teintée par les dimanches passés avec son père à arpenter les rues de la ville pour collecter la taxe de la NHK, a aujourd’hui, en 1984, une vie bien calibrée. Pourtant, son quotidien va être quelque peu chamboulé lorsqu’il sera mandaté pour réécrire un livre prometteur pour le prix littéraire des jeunes auteurs.

Quels sont les liens qui lient Aomamé et Tengo ?
Qu’est-ce que 1Q84 ?
Et qui sont les mystérieux Little People ?

Je ne sais pas (encore), ce que réserve la suite, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à retrouver le style de Murakami, cette ambiance grise, un peu pesante et à faire la connaissance de ces personnages très forts chacun à leur manière, torturés voire poursuivis par leur passé, et aussi un brin enfermés dans un mutisme mystérieux.

L’histoire et l’intrigue se construisent petit à petit, au gré des chapitres alternant entre les événements qui se passent dans la vie d’Aomamé et celle de Tengo. Le plus étonnant, c’est que parfois on ne sais pas trop si les deux personnages en sont au même moment dans l’année, si les événements sont synchronisés dans le temps ou pas, et malgré cette potentielle distorsion, ce premier livre a beaucoup de rythme, une intrigue certaine.

Bref, je suis conquise et j’ai d’ores et déjà attaqué le livre 2 : j’ai hâte de savoir ce qu’il se passe pour ces deux protagonistes !

Vous connaissez ? Qu’en pensez-vous ?

Bonne journée !

Tagged as: , , ,

4 Comments

  1. Ben tu vois, je ne savais même pas de quoi parlait cette trilogie qui pourtant m’attire car il faut quand même lire du Murakami une fois dans sa vie quand même!!

    • Tu sais, je ne savais pas non plus de quoi cela parlait (et en fait, je n’en suis pas encore tout à fait sûre, il y a bien des mystères dans ce roman !) avant de le tenir entre mes mains !
      Ah oui Murakami je crois que c’est un auteur indispensable (mais vu que j’aime beaucoup la littérature japonaise je ne suis peut être pas objective). Si tu n’as pas envie de lire les 3 tomes, Les amants du Spoutnik est très chouette aussi !

Trackbacks

  1. 1Q84 – Livre 2 – Haruki Murakami | Mnêmosunê
  2. 1Q84 – Livre 3 – Haruki Murakami | Mnêmosunê

Leave a Response

:-) :( :(( :? 8) :D :P :oops: :cry: :wink: :love: X( :x