Londres : le logement

Lorsque je suis partie en vacances à Londres, la question du logement s’est rapidement posée. Londres est une ville chère, certes, mais je ne voulais pas me retrouver dans un endroit dans lequel je ne me sentirais pas bien.

appart-londres1J’avais quelques critères en tête : pas trop loin du centre (vu l’étendue de la ville, être à la périphérie aurait été un « gaspillage » de temps) et proche d’une station de métro. Je voulais aussi avoir du wi-fi, pour pouvoir donner des nouvelles à mes proches (et d’ailleurs j’en ai profité pour répondre à vos commentaires ici 🙂 ).

appart-londres2

Avec ces maigres critères, j’ai commencé à faire des recherches. Comme je m’y suis prise un peu tard, beaucoup d’hôtels étaient pleins. Et puis les hôtels qui pouvaient m’intéresser étaient beaucoup trop chers.

appart-londres3

Au bout d’un moment, après de longues heures de recherches dans les hôtels, les B&B, les auberges de jeunesse, je me suis dit que je cherchais en vain. Ou plutôt que je cherchais mal. Parce qu’une semaine dans un hôtel je ne me voyais pas le faire (et si le soir je suis fatiguée et que je n’ai pas envie d’aller au restaurant ?). L’auberge de jeunesse, j’ai déjà fait plus jeune, ponctuellement, et ce n’est pas mon truc (je suis un peu sauvage sur les bords, j’ai besoin d’intimité et d’être seule. Souvent).

appart-londres4(Devinez qui était de la partie ?)

Alors j’ai finalement cherché un appartement à louer. En fait pour être honnête, je n’ai pas cherché bien longtemps, j’ai trouvé quelque chose qui me plaisait. Et je suis très contente d’avoir choisi un appartement plutôt qu’un hôtel, parce que c’était à la fois tranquille, pratique et flexible.

appart-londres5J’ai pris un studio dans cet appart hôtel, situé sur Rosebery avenue. C’est situé pas très loin des métros Chancery Lane et Farrington et le quartier est très sympa. Le personnel est très charmant et commerçant (j’avais des soucis pour payer avec ma carte bancaire – une sombre histoire de plafond couplée avec les ponts de Mai – et le personnel m’a non seulement gardé mon appartement, mais en plus j’ai payé 2 jours après mon arrivée…). L’appartement faisait 30m², il est très fonctionnel et joliment meublé. A mon arrivée, il y avait une corbeille pleine de fruits et quelques petites choses à

Bref j’étais ravie, et je pense que je recommencerai avec cette formule pour mes prochains voyages.

Bonne journée !

6 thoughts on “Londres : le logement

  1. Nice !
    C’était la classe cet appart, du bon petit luxe 😉 ! Tu m’étonnes que ça donne envie de faire la même formule à nouveau 🙂 Tu as du bien en profiter !

    1. Oui vraiment chouette (et deux fois moins cher qu’un hôtel dans le même quartier), confortable et tout, j’ai adoré.
      Et quel bonheur d’y rentrer quand on a les pieds en compote, la moquette de la chambre était tellement moelleuse que ma voûte plantaire n’en revenait pas !
      (Et si je retrouve un appart comme ça pour mes prochaines vacances, c’est sur que je réitère !)

  2. C’est vrai qu’il est classe cet appart’ !
    Tu devais être bien 🙂

    Je ne suis pas fan des auberges de jeunesse non plus. J’aime pas trop qu’il y ait trop de monde quand j’ai envie d’être tranquille !

    1. J’étais très bien ! J’avais vu pas mal de commentaires de gens qui disaient que le problème à Londres c’est le bruit, et celui-là m’allait bien. Il y avait un peu de bruit, mais ça ne m’a pas empêchée de dormir.

      Voilà, le problème des auberges de jeunesse c’est le monde et le peu de tranquillité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.