Mnêmosunê

Les petits riens forgent de belles existences…

Making art a practice – Cat Bennett

Je vous en avais brièvement parlé puisque j’étais en train de le lire lors de mon premier craft day et j’étais déjà enthousiaste à son propos, alors aujourd’hui je vous propose une petite revue du livre Making art a practice de Cat Bennett.

Déjà, je tiens à dire que des livres sur la pratique artistique, j’en ai lu beaucoup et si certes j’aimais bien le côté pas à pas, je trouvais qu’il manquait quelque chose à chaque fois : c’était très pragmatique (la perspective, les couleurs, préparer son dessin, tout ça), mais finalement il n’y avait pas tant de développement que cela sur comment entretenir sa créativité et trouver son style, son expression, ce qui nous parle.

Si ce livre est sous titré « 30 ways to paint a pipe » (30 façons de peindre une pipe), finalement c’est la phrase juste en dessous qui résume le mieux le livre « How to be the artist you are » (comment être/devenir l’artiste que vous êtes).

craft-day-1-3Car véritablement il s’agit de cela : trouver sa voie, sa manière de pratiquer, ses medium, etc.

Le livre est franchement très bien fait : après une petite introduction sur le voyage au cœur de soi même que représente la pratique artistique, l’auteure (elle-même artiste), vient exposer 11 réflexions à propos de la pratique artistique en tant que processus perpétuel, depuis l’acceptation de là où nous en sommes (que l’on soit débutant, confirmé, que l’on se lance dans quelque chose de nouveau) jusqu’au point final consistant à être l’artiste que nous sommes, en passant par les petits rituels pour se mettre dans la pratique, l’acceptation que la pratique artistique est un processus sans fin (il y a toujours des perspectives d’amélioration, d’enrichissement), et aussi propose 30 exercices-réflexions pour progresser.
Les annexes sont aussi très intéressantes, notamment celles qui proposent des exercices (exercices pour le sketchbook, le journal créatif ou de dessin rapide).

Ce qui m’a particulièrement plu dans ce livre, c’est qu’il y a un fort parallèle entre la pratique artistique et celle du yoga : l’idée ce n’est pas d’atteindre la perfection ou de devenir un artiste qui gagne des millions grâce à ses œuvres, mais plutôt d’apprécier les étapes, de les travailler, d’ouvrir son esprit, de décaler sa pratique pour savoir qui nous sommes vraiment, et surtout, surtout, de renouer avec l’enfant artiste que nous étions.

C’est un manuel de créativité qui propose des pistes de jeu, que l’on peut picorer selon ce qui nous intéresse ou bien lire d’un bloc. Je l’ai d’abord lu d’une traite, puis je suis revenue sur certains points dans le désordre, au fur et à mesure de ma réflexion. Il y a beaucoup de choses intéressantes, vraiment, et notamment la première pratique (« Letter of Commitment ») qui permet de poser sur le papier le sujet, le problème sur lequel on va travailler dans les jours, semaines, mois ou années à venir : au fur et à mesure de la pratique on peut en réécrire une autre ou bien la garder au choix.

Ce n’est pas, à mon sens, un livre qu’on lit une fois et qu’on range dans sa bibliothèque, mais bel et bien un compagnon pendant ce très agréable voyage dans la pratique artistique, que l’on feuillette et redécouvre au fur et à mesure.

Le livre n’est pas traduit en français, c’est bien dommage. Pour ceux comprenant l’anglais qui cherchent un bon livre, à la fois pragmatique, déculpabilisant et qui propose des pistes pour développer sa pratique artistique, n’allez pas plus loin, celui-là devrait vous plaire.

De mon côté, je pense que je vais me procurer le premier livre de l’auteure, The confident creative (traduit en français celui là, traduit sous le nom Créativité – le dessin pour libérer la main et l’esprit), tant celui-ci m’a plu.

Bonne journée !

 

Tagged as: , , , , ,

8 Comments

  1. Voilà le livre qu’il me faut ! Il faut absolument que je le commande. Dommage qu’il ne soit pas en français, mais je vais m’y faire.
    Merci beaucoup pour cette référence, ton commentaire me donne vraiment envie. Surtout sur la partie parallèle entre pratique artistique et yoga, cela me paraît tellement vrai !

    • Tu verras, la langue est très accessible, il n’est pas compliqué à comprendre.
      Et le parallèle avec le yoga revient assez souvent, et comme tu le dis, c’est tellement vrai !
      Contente que l’article t’ai été utile, j’espère que le livre te plaira autant qu’à moi !

  2. bonjour Mnê,

    J’en ai entendu parler sur brainpickings.org et je l’ai acheté.
    J’ai aussi pris, dans la foulée, le « Bird by Bird » d’Anne Lamott, plus axé sur le travail de l’écrivain.

    Et je m’en félicite chaque jour !
    Achetés cet été, lus dans le désordre, feuilletés… j’ai retrouvé le chemin de mon atelier à l’automne.

    Bonnes fêtes à toi, et profite bien de ton voyage à Montréal !

    BM

Trackbacks

  1. Ma revue du Web - Juin 2014 | Ecribouille.net
  2. 30 by 31 | Mnêmosunê
  3. Prendre du plaisir en tant qu’artiste | Mnêmosunê
  4. Revue du web #51 | Mnêmosunê

Leave a Response

:-) :( :(( :? 8) :D :P :oops: :cry: :wink: :love: X( :x