Un peu de créativité #1

Lors du swap de Noël organisé par Thé Citron, Beauty Mist m’avait offert un livre intitulé « Une année de créativité ». Celui-ci propose, par des exercices et des questionnaires, de développer ou de renouer avec sa créativité. Et je trouvais intéressant de partager ce cheminement avec vous…

Voici donc le premier questionnaire proposé pour le mois de Janvier.

Quand avez-vous eu pour la dernière fois un flash d’inspiration, une idée inattendue ou un pressentiment qui se sont révélés justes et vous ont amenés à une reconnaissance importante ?
J’ai souvent des flashs d’inspiration ou encore des idées, plus ou moins saugrenues d’ailleurs. Mais de là a obtenir de la reconnaissance, qui plus est importante…
Je crois que la dernière « bonne idée » que j’ai eu, c’est le tableau que j’ai réalisé à l’aquarelle. Je ne sais pas trop ce que peut bien revêtir une reconnaissance importante, mais les commentaires que j’en ai eus, sur le blog et ailleurs, m’ont énormément touchée. Et quand je le vois ce tableau, je suis heureuse, je le trouve positif, gai, doux…

Tableau accrochéEn fait, je crois que plus que l’idée en elle-même, c’est dans la réalisation de ce que je fais que je récolte le plus de reconnaissance. On loue souvent ma ténacité et mon courage. Et ‘avoue que j’aime beaucoup ces compliments là, parce qu’ils reflètent mes valeurs, mes lignes de conduite : ne jamais rien lâcher pour (se) créer un monde plus beau.

Quels sentiments, physiques ou émotionnels, avez-vous eus ?
Pour le tableau, beaucoup de choses se sont retrouvées entremêlées : le soulagement de retrouver le plaisir du pinceau, la fierté d’avoir réussi à faire ce que je voulais faire, de la joie à voir le tableau se réaliser petit à petit… Et puis, un peu de tristesse aussi, parce que l’arrêt du dessin et de la peinture est quelque chose de lié avec un événement de ma vie.
Sinon, de manière générale, quand j’ai une idée et que je la réalise, j’ai toujours peur de ne pas être à la hauteur. Je me sens souvent comme un imposteur, qui a peut d’être découvert. Et pourtant quand j’y réfléchis, l’imposture, n’est-ce pas, justement, de ne pas être soi-même ? Alors pourquoi rougir de ma créativité, de la réalisation que j’en fais ?

Qui vous inspire ?
Ceux qui créent m’inspirent, qu’ils soient auteurs, peintres, dessinateurs, musiciens, costumiers, cuisiniers, décorateurs, blogueurs en loisirs créatifs… Je suis souvent émue par la douceur et la sensibilité d’une œuvre, des gens, d’un paysage, d’une odeur. Dans mon inspiration, mes 5 sens jouent un rôle primordial. Et même si je n’ai pas la culture artistique que je souhaiterais, quand quelque chose me plaît, j’explore le sujet et ses satellites. Par exemple, j’ai été énormément touchée par le système de communauté qui existe à Bali. Du coup, je lis avec beaucoup d’avidité un livre qui parle des arts de là bas, de la signification des rituels, etc.

LotusSurtout, j’aime plus que tout les choses simples. Je crois fermement que créer ce n’est pas inventer l’extraordinaire, c’est réinventer l’ordinaire.

Quel est votre moment de la journée le plus créatif ?
Quand bien même j’ai des idées tout au long de la journée, il me semble que c’est dans l’après-midi ou en début de soirée que je me pose, que je conceptualise, que je rêvasse, que j’applique, que je gribouille, que j’esquisse… Moi qui ai longtemps cru être quelqu’un du matin, je crois que pour la création, je suis plutôt du soir. Le matin, je médite et je me recentre, ce qui doit sans doute poser les bases pour le reste de la journée !

Pouvez-vous nommer un endroit qui a été une source d’inspiration pour vous ?
Sans aucune hésitation, et cela n’étonnera pas ceux qui me connaissent depuis quelques années, le Jardin Botanique de Montréal, que j’ai arpenté en long, en large et en travers sans jamais me lasser, à me laisser happer par la diversité de formes, de couleurs, d’ambiances, de sons, d’odeurs. C’est un endroit magique, tellement beau, avec tant d’influences différentes, de choses à regarder, toucher, écouter ou encore sentir.
De manière générale, les lieux qui invitent à la contemplation, à l’introspection et au recueillement ont souvent ma préférence. C’est pour cela que j’aime beaucoup visiter les temples et autres lieux de cultes : ils ont une âme qui peut nous raconter de bien belles histoires si on les écoute et qu’on s’ouvre à eux.

Si vous êtes inspiré de faire quelque chose, quelle est votre première réaction ?
Ma première réaction, c’est toujours l’enthousiasme, l’engouement. La création, c’est une pulsion de vie. Quand j’ai une idée, je me sens dans le monde, pleine d’optimisme, dans le souffle de la vie. J’aime beaucoup ces moments là, que je chéris comme des joyaux. Avoir une inspiration créatrice, c’est un peu un moment de grâce, un moment où l’on est en phase avec soi-même.

Quand vous êtes animé par une idée, la poursuivez-vous jusqu’à sa réalisation ?
Je n’aime pas vraiment avoir plusieurs créations en cours. Plus jeune, j’avais assez tendance à m’éparpiller et à ne pas finir grand chose de ce que j’entamais, parce qu’un projet toujours plus intéressant m’accaparait plus que les précédents. Depuis, j’ai mûri et je privilégie le choix de projets qui m’élèvent et que je termine, plutôt que la quantité de choses inachevées.
Bien entendu, je suis un peu frustrée de ne pas pouvoir tout faire !

Voilà pour ce premier questionnaire. Peut être avez-vous appris quelques petites choses sur moi… Mais j’espère surtout, qu’avec moi, vous aurez envie d’explorer le chemin de la créativité !

7 thoughts on “Un peu de créativité #1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.