Londres – jour 3 : Notting Hill, Kew gardens et South Kensington

Pour mon troisième jour à Londres, je n’ai pas ménagé mes pieds : marché, jardin et musée, de quoi enchainer les foulées en se divertissant ! Et puis c’est l’occasion de prendre plein de photos, de s’émerveiller des couleurs, des odeurs, des textures…

1/ Portobello road market

Portobello road marketPortobello road market, comme son nom l’indique, se tient dans la rue Portobello, dans le quartier de Notting Hill. C’est comme un grand marché aux puces, où l’on peut trouver un peu de tout. Il y a moins d’exposants le vendredi (le jour où j’y suis allée) que le samedi, mais l’ambiance y était vraiment sympathique.

Portobello road marketCe qui est rigolo sur ce marché, c’est qu’on peut à la fois y trouver de la vaisselle, des vêtements vintage, des collections en tout genre (des plaques de rues, des timbres, des cuillères (!), bref, tout ce qui se collectionne quoi), des bijoux, bref il y a beaucoup de jolies petites choses.

Portobello road marketC’est dans ce marché que j’ai rencontré deux françaises, une mère et sa fille. Nous avons arpenté le marché ensemble, à la fraiche, alors que les exposants montaient leurs stands. Nous avons bien papoté (la jeune fille faisait du repérage parce qu’elle hésitait à venir passer une année Erasmus à Londres) (est-il besoin de préciser que je l’ai fortement encouragée à le faire en lui racontant mon expérience de vie au Canada ?), c’était très sympa de partager un petit bout de vacances avec d’autres.

Portobello road marketLe quartier de Notting Hill (enfin, le peu que j’en ai vu) est vraiment très joli. Quand on prend les petites rues perpendiculaires à Portobello road, on se retrouve bien souvent face à des maisons colorées, toutes plus jolies les unes que les autres. Cet esprit anglo-saxon qui permet de mettre de la couleur et de la gaieté dans le quotidien me plait beaucoup, j’aurais pu rester des heures à flâner ici…

Portobello road marketA Portobello road, si les exposants sont quelque peu le centre de l’attention des flâneurs, il ne faut néanmoins pas oublier d’aller jeter un œil dans les petites boutiques de la rue. Il y a plein de cafés sympas, de pâtisseries (notamment une des trois boutiques de la fameuse hummingbird bakery) (où je ne suis pas allée), de boutiques de vêtements vintage, bref de quoi titiller le budget (sauf si, comme moi, vous avez juste pris de quoi manger le midi et prendre un thé l’après midi).

Portobello road marketEn bref, une belle petite matinée à flâner entre les stands, dans les boutiques… Comme une après-midi girly avec les copines, mais seule et à Londres !

2/ Kew gardens

Kew gardensComment dire ? Quiconque me connaît bien (ou a déjà lu mon précédent blog) sait à quel point j’aime les jardins. Quand je vivais à Montréal et que je voulais me vider la tête, je ne cherchais pas bien loin, j’allais flâner au jardin botanique.

Kew gardensImpossible pour moi donc de ne pas venir aux Kew gardens. Alors ce n’est pas un jardin botanique, mais je ne sais pas trop comment le décrire. Il est immense, il y a un superbe bassin (et des palmipèdes), des serres (lotus, palmiers…) et de superbes expositions (les galeries Shirley Sherwood et Marianne North sont à couper le souffle, les reproductions de végétaux sont vraiment superbes) (je rêverais d’avoir 1/10ème de ce talent).

Kew gardens(Ne sont-ils pas mignons ? Hein ?)

J’ai passé 4 heures à arpenter le jardin, et je crois que je n’en ai même pas vu un tiers. Cela doit sans doute sembler stupide de passer 4 heures dans un même endroit, mais j’étais tellement bien là bas que j’aurais pu y passer la journée à l’aise.

Kew gardensBref, ce jardin est superbe. Vraiment. Je m’y suis sentie comme un charme, on se sent coupé de tout et à la fois tellement serein ! L’entrée est payante, sauf si vous avez un London Pass. mais quoi qu’il en soit, ce jardin, il vaut vraiment le détour.
Vraiment.
Si j’avais qu’une seule chose à refaire à Londres, sans aucune hésitation, ce serait ça.

3/ Victoria & Albert museum

Victoria & Albert museumAprès les Kew gardens, j’avais envie de me perdre dans un musée, voir du classique, me cultiver un peu. Alors hop, j’ai pris le métro et je suis allée au Victoria & Albert museum…

Victoria & Albert museumEt, effectivement, je me suis perdue ! Ce musée est immense et, honnêtement, assez bizarrement fait. Il y a beaucoup de salles, beaucoup de collections… Et beaucoup d’escaliers, de passerelles…
Un vrai labyrinthe quoi.

Victoria & Albert museumQuel plaisir de se perdre dans ce musée ! Les collections sont splendides, hétéroclites, mais il y a beaucoup, beaucoup de choses formidables à voir. J’ai particulièrement aimé la section sur le travail des métaux, la sculpture et l’aile sur l’Asie (étonnant, non ?).

Victoria & Albert museumJe n’ai pas eu le temps (ni forcément la force, il faut bien l’avouer… Après 7 heures à crapahuter c’était un peu normal) de tout visiter, le musée se répartissant sur 6 étages. Je suis néanmoins très contente d’avoir fini sur cette note de culture classique, c’était vraiment la journée de l’émerveillement !

Bonne journée !

5 thoughts on “Londres – jour 3 : Notting Hill, Kew gardens et South Kensington

    1. Ah oui il y a plein de jolies choses, mais j’ai pas trop osé, je me disais qu’en rentrant je ne porterais pas toutes ces affaires…
      Ca me donnera un bon prétexte pour y retourner ! 🙂
      Et oui, il paraît que je suis très (trop ?) raisonnable comme fille…

  1. Des petits canaaaards *_*

    Pour Notting Hill… Ah, je vois Hugh GRANT dans ce décor et… pfiou quoi ! Ca m’a l’air d’être un quartier tout mimi !

    Hâte de voir les photos de CAMDEN quand même (même si tu as moins apprécié) !

    1. Ah je savais que les canards allait faire recette avec toi ! 😉
      Et oui, Notting Hill c’est un joli quartier, vraiment mimi. Et comme toi, j’ai pensé à Hugh Grant !
      Tu vas être déçue, je n’ai pas pris de photos de Camden, vraiment c’était pas mon ambiance…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.