Mnêmosunê

Les petits riens forgent de belles existences…

Je fais du vide !

Pendant des années j’ai cru ne pas être quelqu’un qui accumule ou qui soit matérialiste. Quand je vivais à Montréal, pratiquement la totalité de mes possessions tenaient dans un sac et une valise, et c’est tout. Et je le vivais très bien.

Je crois même que j’avais un état d’esprit assez serein : quand on a peu de possibilités de choix, il est souvent plus facile de se décider. J’avais peu de vêtements, que je remplaçais seulement quand certains étaient bons pour la poubelle ou pour en faire des chiffons. Et pour tout le reste des objets qu’il y avait chez moi, c’était pareil, l’appartement était d’ailleurs très épuré, un brin monacal selon certains… Mais j’aimais bien.

Quand je suis arrivée à Toulouse, je n’avais pas énormément de possessions non plus. Quand j’ai commencé à avoir des meubles, ceux qui me servaient à stocker des affaires étaient plutôt vides, mais là encore je trouvais cela apaisant.

Et puis, finalement, j’ai du accumuler bien plus que je ne le croyais en 5 ans. Parce qu’aujourd’hui, ça déborde. Et le pire dans l’histoire, c’est que ce qui me prend le plus de place, ce ne sont pas les choses dont je me sers, mais celles dont je ne me sers pas, que j’ai acheté « au cas où », parce que « c’est joli » ou bien « ça je n’en avais pas encore ».

Il y a quelques temps, j’avais fait un énorme tri :

  • Dans la pile 1 se trouvait tout ce que je recyclais (ou que je jetais si je ne pouvais pas recycler), c’est à dire tout ce qui était dans un état catastrophique (ne me faites pas croire que vous n’avez jamais gardé quelque chose qui ne fonctionne pas « pour le jour où je vais le réparer ») (et qui donc n’a jamais été réparé ni réutilisé).
  • Dans la pile 2 se trouvait tout ce qui était en bon état mais n’avait pas trop de valeur. Ces affaires là étaient destinées aux associations qui en feraient sans aucun doute bien meilleur usage que moi.
  • Dans la pile 3 se trouvait tout ce qui était en bon état (voire excellent) et qui avait suffisamment de valeur pour essayer de le revendre.
  • Dans la pile 4 se trouvait tout ce que je gardais définitivement ou jusqu’au prochain tri (les fameux objets en « stand-by »).
Sac à dos Longchamp modèle Roseau à vendre...

Sac à dos Longchamp modèle Roseau à vendre…

La pile 4 a été la plus facile à traiter parce qu’il n’y avait rien à faire. Les piles 1 et 2, j’ai un peu procrastiné quand il fallait déposer les affaires (que ce soit au recyclage ou aux associations), mais finalement je m’en suis sortie.

Le vrai problème, c’est la pile 3. J’avais mis quelques articles en vente sur le bon coin, et, pour ménager mon amour-propre, on va dire que le résultat a été plutôt mitigé. Enfin en gros j’ai vendu un seul article. Je dois bien avouer que je suis un peu dépitée.

Alors du coup, je fais un deuxième et dernier essai. Je retente de vendre les choses avec le plus de valeur et si ça ne fonctionne pas d’ici fin Avril (sachant qu’entre temps j’ai mes congés), je donne tout. Voilà.

Pour les vêtements (enfin là pour l’instant il y a surtout des chaussures, et je n’ai pas encore tout mis), je me suis créé un compte sur Vide Dressing. Pour information, il y a actuellement des chaussures en 37 et en 38 et il y a aussi un sac à main (un Longchamp) (vous comprendrez aisément pourquoi celui-là ça m’arrache un peu de le donner) (oui c’est lui la photo qui illustre l’article).

Mon compte est donc ICI. Je vais mettre un bouton sur la barre latérale sous peu (sauf si je procrastine).

Pour tout le reste, je pense retenter sur le bon coin et peut être me créer un compte Ebay. Si c’est le cas je viendrai éditer la page pour mettre le lien (+ lien en barre latérale).

Voilà mon plan d’attaque.

Et vous, vous en êtes où de ce côté là ? Si vous avez des conseils à donner, n’hésitez pas !

Bonne journée !

Tagged as: ,

4 Comments

  1. En effet, y a de la pompe sur ton compte !!!
    Elles sont jolies, dommage que je sois une Berthe aux grands pieds !

    J’espère que tu vas réussir à en vendre un max !

    • Oui il y a beaucoup de chaussures. Je les aime toutes très fort, je les trouve toutes jolies (c’est d’ailleurs pour cela que je les ai achetées !)… Mais je ne les porte pas, ce n’est pas mon style, c’est plus le style de la personne que je voudrais être (mais que je ne suis pas donc). Alors autant qu’elles fassent plaisir à d’autres !
      Et tu n’es pas Berthe aux grands pieds, tu es beaucoup plus grande que moi aussi !
      Moi aussi j’espère réussir à les vendre, parce que tout est en excellent état !

  2. Il faudrait tellement que je fasse pareil…
    Je veux dire, mon tri, il est fait, j’ai un portant entier d’affaires à essayer de vendre (après toutes celles que j’ai données…) mais reste à me décider sur comment les vendre… Internet ? (les photos me fatiiiiguent), vide-dressing (où, quand, comment, efficacité ?)…
    Plein de questions !
    Bisous

    • J’avoue que j’avais pensé au vide-dressing, mais je n’aurais pas su où le faire (parce que chez moi c’est pas possible) et l’organisation me fatiguait d’avance !
      Du coup j’ai opté pour Internet. Et je confirme, les photos c’est fatiguant (et les gens qui pinaillent pour 5€ aussi).
      Après le tout c’est de se lancer et de se fixer une date limite, parce que sinon dans 6 mois j’y étais encore !
      Bisous :love:

Leave a Response

:-) :( :(( :? 8) :D :P :oops: :cry: :wink: :love: X( :x