Noël en mai ?

L’an dernier, à Noël, ma société a offert a chacun de ses collaborateurs une carte cadeau. C’est le genre de choses que je n’aime pas offrir parce que c’est impersonnel je trouve, mais venant d’une entreprise je trouve ça plutôt pas mal puisque cela permet à chacun de se faire un ou plusieurs cadeaux, à son goût. Bien entendu, certains de mes collègues ont râlé et l’ont utilisé pour acheter leurs cadeaux de Noël, mais moi cela me convenait.

En rentrant, j’avais donc déposé la carte à côté de l’ordinateur en me disant que je pouvais me faire une petite sélection tranquille à la maison. Tellement tranquille que des mois plus tard la carte cadeau était toujours à côté de l’ordinateur sans que je n’ai rien acheté avec. Oh, bien sûr, ce ne sont pas les idées qui manquaient : mais comment l’utiliser au mieux, pour quelque chose qui me fasse vraiment plaisir, qui durerait dans le temps ?

Il y a peu, j’ai encore une fois vu la carte à côté de l’ordinateur, je me suis encore dit qu’il serait temps de l’utiliser, que ce serait trop bête qu’elle se perde. Alors je me suis posée. Et j’ai réfléchi.

J’avais toujours autant d’idées en tête, mais finalement, je me suis tournée vers deux valeurs sûres pour moi : l’art et la cuisine.

Noël en MaiA gauche, un bouquin sur l’histoire de l’art, fortement conseillé par Gazelle. Et elle avait bien raison ! Je l’ai commencé il y a peu et j’avoue que j’aime beaucoup ce livre. Il trace l’histoire de l’art sans fioritures, sans mots compliqués, sans être rébarbatif. J’ai encore pas mal de lecture devant moi (j’en suis au chapitre 3, qui aborde l’art en Grèce, et j’ai donc lu le premier chapitre sur l’art préhistorique et le deuxième sur l’art égyptien), et pourtant j’ai déjà appris plein de choses, découvert de nouvelles œuvres, regardé les détails de certaines, souri parfois.

A droite, le livre de cuisine de Rose Bakery. J’en avais entendu parler, surtout en bien, et je me demandais bien ce qu’il avait de différent. Je m’attendais à un livre bien plus petit, mais je suis assez contente de la sélection de recettes, de leur simplicité (je n’aime pas passer 20 minutes à essayer de comprendre un patron de tricot, et c’est pareil pour les recettes de cuisine). Je n’ai pas encore essayé de recette, je le lis consciencieusement pour m’imprégner de l’esprit de l’auteure. Il y a de bien belles images, mais il n’y en a pas pour chaque recette, ce qui est assez dommage (j’aime bien avoir un visuel pour les recettes, ça me « motive »). Je me suis aussi rendue compte qu’il y avait des variantes de proposées pour certaines recettes, j’aime bien l’idée !

Je vous reparle très vite de ces deux livres dès que j’ai un peu plus avancé dans mes lectures, mais je suis d’ores et déjà très contente de mes choix. Si ça c’est pas une carte cadeau bien utilisée, je ne sais pas ce que c’est !

5 thoughts on “Noël en mai ?

    1. C’est peut être parce que je suis aux 40h ? 😉
      (si mon chef n’offrait des cadeaux qu’aux enfants des salariés, ça lui coûterait bien moins cher mine de rien)
      Enfin, je suis très contente de mon sort (la preuve, 3 ans que je suis là bas !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.