Londres – jour 6 : Soho & Mayfair

Dernier jour de visite à Londres, le lendemain je prenais l’avion en début d’après-midi. Ce jour là, j’ai surtout visité des musées : le temps était gris, il faisait un peu frais et on était mieux au chaud…

1/ Trafalgar square

Trafalgar square & National GalleryJe suis arrivée assez tôt à Trafalgar square, je voulais prendre de jolies photos sans avoir à slalomer et puis profiter du matin tranquille. Alors certes il n’y avait pas grand monde (il y en avait beaucoup plus quand je suis sortie de la National Gallery), par contre il m’a été difficile de faire de jolies photos : la luminosité n’était pas terrible et puis il y avait pas mal de travaux. C’est dommage parce que l’endroit est très joli, la fontaine m’a beaucoup plu.

Enfin j’en garde un bon souvenir, j’ai pu m’installer tranquillement sur un banc pour siroter mon thé et me préparer à arpenter la National Gallery. Et puis il y a plein de petits détails rigolos si on prend le temps de vraiment regarder (je dois être passée à côté de plein de trucs d’ailleurs), et les lumières sont très belles (pendant tout mon séjour j’ai photographié tous les lampadaires et les horloges qu’on voit dans les rues, c’était mon thème rigolo) (on s’amuse d’un rien, c’est moi qui vous le dis).

Trafalgar square & National Gallery2/ National Gallery

Trafalgar square & National GalleryCe qu’il y a de bien avec la National Gallery, c’est que dès l’entrée on est dans l’ambiance : elle est tellement majestueuse qu’on en a le souffle coupé. Rien que le hall vaudrait une bonne demie heure à tout regarder (sauf qu’on a un programme chargé quand même).

Avec le London Pass j’avais le droit à un audioguide qui propose de faire la visite en 60 minutes, en se focalisant sur 40 tableaux du musée. Qu’on soit clairs dès le départ, c’est du pipeau : il y avait une aile de fermée jusque midi (donc 10 tableaux de la sélection qu’on ne pouvait voir) (non parce que je ne comptais pas rester 3 heures) (hahaha), et j’ai fait le parcours…

En 2h45.

Oui, oui, en 2h45. Déjà parce que, comme d’habitude, je me suis perdue, ensuite parce que la collection est tellement chouette que c’était stupide de se focaliser seulement sur  les 30 tableaux qui restaient dans le programme. Ce sont les salles présentant les tableaux du XVIème et XVIIème siècles qui m’ont le plus plu (c’est peut être parce que j’en suis à ces chapitres là dans l’Histoire de l’art), mais vraiment toutes les œuvres exposées sont chouettes. Un peu de déception de ne pas avoir pu admirer les Tournesols de Van Gogh. L’audioguide est moins chouette que celui du Tate Modern, mais il est très bien quand même, il m’a bien servi pour les peintres que je connaissais moins.

Bref c’était chouette, j’aurais pu y passer la journée presque.

Trafalgar square & National Gallery3/ National Portrait Gallery

Juste à côté de la National Gallery (vous ne pouvez pas imaginer à quel point j’ai rigolé comme une baleine quand un groupe d’américains sont venus me demander où elle se trouvait, alors que de là où j’étais on voyait les panneaux d’entrée du musée) se trouve sa sœur (?) la National Portrait Gallery.

National Portrait galleryDonc avec mon petit (15) groupe d’américains (oui parce qu’ils m’ont demandé, ils ont compris que j’allais là, alors il m’ont suivie en me demandant s’ils pouvaient m’accompagner, ils étaient gentils, ça me faisait de la compagnie alors j’ai dit oui) (ils ont pas compris par contre comment je pouvais parler français avec un français qui me demandait où était le musée Harry Potter – ce que je ne savais pas – et parler anglais avec un accent américain avec eux, je vous laisse imaginer leur tête quand je leur ai dit que j’étais française, ça avait l’air incroyable qu’un français parle anglais avec un accent américain) (BREF), nous sommes allés à la NPG.

La NPG, c’est un peu particulier, parce que ce sont des portraits (sans blague ?) de personnages importants britanniques, depuis la reine Élisabeth I jusqu’à la duchesse de Cambridge (superbe le portrait par ailleurs, cette femme est belle mais le portrait est fabuleux) (il est de Paul Emsley si ça vous intéresse). Le musée est très fourni, il y a beaucoup d’informations historiques. Malheureusement, l’histoire n’a jamais été mon grand fort et j’avoue que j’ai été bien vite larguée dans les époques, les différents règnes, etc.

C’était pas bien grave, je me suis dit que j’allais faire comme d’habitude : regarder les différentes pièces dans leur globalité et me focaliser sur les tableaux / sculptures qui me touchaient le plus. C’est à ce moment là que les américains n’ont pas compris pourquoi je passais tant de temps à regarder certains portraits de personnes qui n’avaient pas eu un grand rôle politique, alors que je ne regardais pas ceux des personnages importants. J’ai répondu que j’étais plus artiste dans l’âme qu’historienne, ils ont répondu « Ah?! » et je leur ai dit avec un grand sourire qu’apparemment nous recherchions pas la même chose dans le musée, mais que ça ne me dérangeait pas s’ils voulaient le regarder à leur rythme et donc ils sont partis de leur côté et moi du mien.

A partir de ce moment là mon estomac a décidé qu’il en avait marre des musées et que donc pour protester il allait s’auto-digérer. J’ai tenu bon et j’ai fait les 3 étages du musée (sans me perdre, je précise) (mais en montant tous les escaliers à pied, pas en prenant les ascenseurs) et quand je suis sortie il devait être aux environs de 15h, mon ventre faisait pratiquement plus de bruit que les bus qui passaient à côté.

Je suis donc allée me chercher un sandwich (poulet avocat tomates salade, très très bon) en face de la NPG (je crois que c’est un Prêt à manger qu’il y a, mais je ne suis plus sûre) et je suis partie vers d’autres horizons…

4/ Somerset House (Courtaud Gallery)

Somerset house & Courtaud galleryQuelques minutes à pied plus tard, me voilà à la Somerset House. A la base j’y allais surtout pour voir les expos de la Courtaud Gallery qui se trouve dans ces bâtiments, mais 1/ je n’ai jamais réussi à savoir ce que je pouvais voir avec mon London Pass, 2/ l’architecture du bâtiment était tellement jolie que je me suis dit que j’allais surtout regarder l’édifice (c’est pas comme si j’avais déjà passé 6h dans des musées à regarder des peintures et sculptures, hein).

Du coup j’y ai dégusté le petit gâteau que je m’étais achetée en chemin, assise dans la cour (il y a plein de petites tables et chaises) (je crois qu’il y a un restaurant aussi), j’étais bien, mes pieds se reposaient, mes neurones aussi. Je suis sortie de l’autre côté, et je suis bien contente de l’avoir fait, parce qu’on arrive proche de la Tamise et qu’il y a une très jolie vue. Par temps dégagé, je suis sure que c’est chouette. Par temps couvert, l’ambiance est assez particulière, ça m’a fait un peu penser aux romans d’Agatha Christie (mais je ne sais pas trop pourquoi à vrai dire…).

Somerset house & Courtaud gallery5/ Covent Garden Piazza

Après la Somerset House, comme je n’avais pas assez marché, je suis allée faire un tour du côté de Covent Garden Piazza. C’est un endroit tout à fait charmant, avec de bien belles boutiques (et un glacier qui m’a donné une envie folle d’en prendre une, mais je me suis ravisée en me disant qu’avec 13°C, c’était peut être mieux de prendre un thé), il y a de la musique, c’est vraiment un bel endroit.

Je ne sais pas pourquoi je n’ai pas pris de photos des lieux, je devais être occupée à flâner sans doute, mais il y a de jolies boutiques (et des pâtissiers et autres glaciers très tentants).

6/ London Transport Museum

London transport museumA la base, je n’avais pas prévu de me rendre dans ce musée. Et puis comme j’étais dans le coin, qu’il faisait frais, que je ne payais pas avec le London Pass et que cela me permettait de me divertir et donc de ne pas penser que le lendemain, à cette heure là, je serais déjà loin, j’y suis allée.

Et je ne le regrette pas. Alors bien sûr, c’est un musée qui retrace l’évolution des moyens de transports publics à Londres et qui est fait surtout pour les enfants, mais qu’est-ce qu’il est chouette ! La rétrospective sur les 150 ans du métro est très bien, j’ai adoré voir les anciens wagons. Et puis il y a une section dédiée à la publicité faite pour promouvoir le métro, les affiches sont très étonnantes (certaines sont un brin sexistes mais bon), certaines sont particulièrement drôles, inventives et inspirantes.

Beaucoup d’enfants malgré le fait que j’y sois allée en semaine, mais le musée n’est pas bien grand, il est ludique et vraiment passionnant. Une belle découverte imprévue ! Je suis sûre que mon neveu aurait adoré cet endroit (ma nièce aussi peut être), c’était tellement bien fait que tout le monde qui a encore son âme d’enfant s’y amuse.

London transport museum(Elle est géniale cette affiche je trouve)

Et puis je suis sortie, j’avais pas envie de prendre le métro alors je suis rentrée à pied, j’ai regardé les boutiques, les londoniens et les touristes, je suis allée prendre un chocolat chaud chez Starbucks (sans commentaire) en me mettant face à la baie vitrée, il s’est mis à pluvioter, je suis sortie, je m’en fichais qu’il pluviote, j’ai marché lentement même si j’avais mes valises à faire, au bout d’un moment je suis arrivée à l’appartement, j’ai dit bonjour à Hannah (la gérante de l’appart hôtel), je suis montée, je me suis déchaussée, j’ai sorti les valises du placard et j’ai soupiré.

C’était déjà fini ? Et dire que le lendemain je prenais l’avion…

Bonne journée !

5 thoughts on “Londres – jour 6 : Soho & Mayfair

  1. J’avoue de manière générale, les musées, c’est vraiment pas mon trip… A part ceux qui sont originaux ! Le Transport Museum… a l’air de sortir un tout petit peu de l’ordinaire… ?

    🙂
    Bisous !

    1. Oui c’est un musée assez original, on peut monter dans les anciens wagons, regarder les affiches publicitaires…
      C’est assez orienté « enfants » mais finalement c’est super ludique !

      (et puis il en faut pour tous les goûts, les musées c’est mon truc 🙂 )

      Bisous, bon week end !

    1. Les musées j’aime les visiter (parce que voilà, l’art tout ça m’intéresse), mais j’aime aussi les regarder de l’extérieur. Chacun a son style, ses particularités. La Somerset House par exemple, est vraiment époustouflante dans son style.
      La cour intérieure est vraiment très jolie et très agréable, ça vaut le coup d’y aller pour voir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.