Petit bonheur du matin #23

Une éternité.

Une éternité que je n’avais pas pris ces quelques minutes pour moi, pour ajouter un peu de couleur dans mon quotidien.
Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai mis de côté ce petit plaisir. Vraiment, je ne sais pas.

Mais ce matin, il faisait beau, je suis allée chercher des poires, des patates douces et des bananes, j’ai pris le soleil, j’ai marché un peu, c’était chouette, quelqu’un en voyant mes Bensimon pailletées aux pieds, je suis rentrée, j’ai tout rangé, j’ai étendu ma lessive (oui, j’ai une vie royalement palpitante, mais je crois que ce sont dans les détails du quotidien que l’on rend formidables qu’on peut dire si une journée est vraiment chouette) (cette phrase n’a presque aucun sens, mais je suis sûre que vous avez compris l’idée).

A partir de là, j’avais quelques minutes à ne rien faire et une envie de corail.

Ongles-corailAlors j’ai coupé mes ongles devenus beaucoup trop longs, je les ai limés, je suis allée chercher mon vernis corail et j’ai fait mes ongles (sur le programme de l’Utopia, et sur la photo du film Gabrielle, mais cet après midi je vais voir  9 mois ferme en fait) (ça fait juste la 3ème fois qu’on essaie d’y aller avec ma copine au manteau orange, j’espère que cette fois c’est la bonne) (parce que j’adore les films de Dupontel, ça serait dommage de ne pas y aller).

J’ai coupé mes ongles sans doute un peu trop court, ou alors je n’ai plus l’habitude de porter du vernis parce que je trouve que ça me fait des knackis-doigts, ou alors c’est juste parce que je trouve qu’ils sont l’air encore plus tordus que d’habitude (un jour, si ça vous intéresse, je vous expliquerai pourquoi j’ai les doigts tordus, et peut être même pourquoi, envers et contre tout, je trouve que mes doigts tordus, ils font que j’ai de belles mains), ou alors c’est la photo qui est pas terrible. Il y a plein d’hypothèses à explorer pour cette histoire.

En tout cas, toutes ces considérations importent peu, parce que je suis super contente d’avoir fait mes ongles. Et puis aujourd’hui ça doit être une journée orangée, parce qu’entre les ongles corail et le repas de ce midi (purée de patates douces et œufs), je crois que je fais une cure, même les arbres sont au diapason.

Y’a pas à dire, la vie est chouette quand même.

Bonne journée !

6 thoughts on “Petit bonheur du matin #23

  1. Ooooh ! 9 mois ferme c’est génial ! J’espère que tu as aimé ? J’étais morte de rire, comme la moitié de la salle (la salle n’était remplie qu’à moitié à cette séance…) !

    1. Oui, j’ai aimé, mais à vrai dire j’adore ce que fait Dupontel 🙂 Et puis même sans ça je le trouve très drôle ce film. Mais où va-t-il chercher tout ça ?

    2. Je me rappelle avoir vu une de ces interviews et c’est quelqu’un de très cultivé, très intelligent et sensé. Je crois qu’il met toute sa fantaisie et ses traumas personnels au service de son cinéma et j’avoue que j’aime bien aussi 🙂

  2. 9 mois ferme : génial ! J’en ai pleuré de rire à la 1è apparition de Jean DUJARDIN !

    Figure-toi que je me suis aussi remise à la manucure après plusieurs semaines de disette… N’oublions pas, pour nous donner une excuse, que, parfois, c’est quand même bien de laisser nos ongles sans vernis dessus !

    1. Oh je t’ai jamais vue les mains sans vernis (ok, on ne se voit pas souvent, ceci explique peut être cela) !
      Et 9 mois ferme il est trop bien ce film, j’ai tellement ri (d’ailleurs je vais préparer un article là dessus) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.