En savoir plus sur le régime Seignalet

Je suis, je crois, quelqu’un d’assez curieux. Pas dans le mauvais sens du terme (j’espère !), c’est plutôt que j’aime bien comprendre de quoi on me parle, comment les choses fonctionnent, comment les gens en sont arrivés à penser cela, comment telle chose s’est produite, etc.

Bien entendu, comme tout le monde, j’ai mes sujets de prédilection : autant je peux me passionner pour les habitudes des gens organisés, leurs petits trucs, comment ils font durer cette organisation dans le temps par exemple, autant les petits trucs pour avoir une pelouse bien verte comme un terrain de golf me laissent un peu plus de marbre (mais c’est peut être juste parce que j’ai un balcon et donc pas de terrain à entretenir).
Mon exemple est un peu caricatural, j’en conviens, mais je pense que vous avez compris ce que je voulais dire. En tout cas, dans le lot des sujets qui m’intéressent et sur lesquels je me documente sans cesse, c’est l’alimentation (je vous avais d’ailleurs déjà parlé de livres qui avaient orienté mes pratiques et ma réflexion sur ce sujet).

Ce n’est pas pour me vanter d’avoir une « bonne alimentation » ou pour donner la leçon : je suis suivie par une naturopathe et par une psychothérapeute, j’ai un passif (parfois encore d’actualité) certain de troubles du comportement alimentaire, je ne suis donc pas la mieux placée pour étaler « ma science » (et j’espère ne pas en venir à me croire suffisamment documentée pour dire à quelqu’un comment il doit manger, même si je ne suis pas dupe et que je me doute bien que cela m’est déjà arrivé). En fait, c’est peut être justement pour nourrir ma réflexion personnelle, pour mieux comprendre certaines choses, pour en appliquer certaines parce qu’elles me parlent et laisser le reste qui me semble incongru.

C’est quelque chose que j’ai commencé à aborder en discutant avec Ophélie et que j’ai compris (j’allais dire assimilé) depuis que je suis suivie par Mély : l’alimentation, finalement, c’est très personnel. Bien loin des recommandations que l’on donne pour tous, notre alimentation doit s’adapter à nous, nos goûts, notre mode de vie, nos valeurs, etc. Et pas l’inverse (enfin je crois) (mais c’est un autre pan du sujet alimentation, on y reviendra si ça vous intéresse).

Voilà donc plusieurs mois que j’entends parler des régimes Paléolithique, Kousmine, Seignalet, ou encore ancestral, dans des newsletters, des articles de blog ou encore des vidéos Youtube (par exemple la vidéo Vlog santé n°1 de cette chaîne)… Et j’étais frustrée.
Frustrée de ne pas comprendre de quoi il s’agissait, de connaître les fondements, les allégations, de ne pas arriver à savoir ce que j’en pensais. Bien sûr j’ai fait quelques recherches, mais je tournais un peu en rond, alors je suis allée chercher des livres sur le sujet.

seignaletJ’ai donc pris deux livres  afin d’en savoir plus sur les bases mais aussi pour trouver un témoignage (et vous verrez que ce n’est pas tout à fait ce que j’ai récolté 😉 ).

Le premier (à gauche), L’alimentation ou la troisième médecine – Comprendre et pratiquer le régime Seignalet du Dr Dominique Seignalet et Anne Seignalet est une synthèse de l’énorme ouvrage écrit par le Dr Jean Seignalet, le fondateur du régime en question. C’est un petit livre (126 pages) qui se lit facilement (et rapidement, je l’ai lu, je crois, en 2 jours) et permet d’avoir accès à la base, aux fondamentaux du régime Seignalet. Il est donc très accessible (pas de vocabulaire trop compliqué, l’ensemble des notions de bases sont expliquées) et, grâce à ses nombreuses références sur l’ouvrage du Dr Jean Seignalet, permet d’aller chercher de l’information plutôt rapidement.

Il se compose de 3 parties : la première concerne la pratique du régime (les principes diététiques, comment préparer les aliments, etc.), la deuxième est plus axée sur la compréhension de son moyen d’action (quels sont les différents types de facteurs qui conduisent à la maladie, les hypothèses du régime) et enfin une foire aux questions.

Avec ce livre, j’ai pu avoir une vision d’ensemble du régime, sans pour autant rentrer dans le détail médical. Néanmoins, je trouve que c’est un bon début pour comprendre ce qu’est le régime, quelles sont les hypothèses, les vérifications qui ont été faites (le Dr Seignalet a effectué un suivi et mesuré les résultats de son régime pendant environ 25 ans !), comment il est possible de l’appliquer, etc.

En gros, si vous êtes intrigués par le régime et que vous voulez savoir de quoi on parle, il est très bien.

Le second (à droite donc), Comment j’ai vaincu la douleur et l’inflammation chronique par l’alimentation de Jacqueline Lagacé n’est pas seulement le témoignage de quelqu’un qui a appliqué le régime Seignalet en l’adaptant suite aux résultats des recherches qui ont été publiés après le décès du Dr Seignalet. Il va beaucoup plus loin que le précédent dans l’explication des différents moyens d’action des maladies, des facteurs et des effets du régime. C’est donc un livre plus conséquent (environ 300 pages).

Pour vous donner une idée, le livre comporte en gros 13 chapitres, et seulement 2 sont réellement dédiés au témoignage de l’auteure, soit environ 15 pages, ce qui m’a laissée sur ma faim pour l’aspect « retour d’expérience », il faut bien le dire. Si je devais faire un découpage plus simplifié, je dirais qu’il y a une courte partie de témoignage en début d’ouvrage, puis une explication des principes du régime (4 chapitres, environ 120 pages) et en dernier une explication des différentes maladies (la pathogénèse quoi, 7 chapitres, 150 pages environ). La dernière partie représente donc la moitié du livre.

Néanmoins, il permet d’aller plus en profondeur et décortique plus les fondamentaux du régime, qu’on va plus loin dans la compréhension de l’apparition de certaines maladies et des effets du régimes sur celles-ci. L’avantage c’est qu’il est quand même très illustré (tableaux récapitulatifs, planches) et qu’il y a beaucoup de références à des publications. L’inconvénient c’est que, fatalement, on sort du registre du vocabulaire de M. Tout-le-monde et que parfois il est un peu difficile à appréhender.

Au final, si vous êtes curieux et que vous souhaitez aller un peu plus en profondeur sur le sujet, il sera très bien, en permettant d’avoir un aperçu de ce que le régime a donné sur Jacqueline Lagacé.

Et si les deux vous intéressent, je vous conseille de les lire dans cet ordre-là : le premier apportera des fondamentaux clairs que le second approfondira. Et après toutes ces pages lues, vous devriez être au point sur le sujet !

Bonne journée !

PS : J’ai volontairement choisi de ne pas donner mon avis sur ce régime, et je ne le donnerai pas, pour la bonne et simple raison que je crois que tout le monde peut se faire son opinion et que c’est ça le plus important. A travers cet article, je souhaite simplement aiguiller les personnes qui rechercheraient de l’information à ce sujet et qui auraient croisé le chemin de ces livres sans savoir lequel choisir.

One thought on “En savoir plus sur le régime Seignalet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.