Mnêmosunê

Les petits riens forgent de belles existences…

Baby balloon

Samedi après midi, contre toute attente et avec beaucoup d’enthousiasme, je suis allée voir Baby Balloon avec un copain (j’ai dit « un », pas « mon », ne vous emballez pas) (il est gay).

Je dis « contre toute attente » parce que, en général, j’ai le don pour choisir un film qui, certes me plaira beaucoup (j’ai rarement vu des films que j’avais choisi et qui ne me plaisaient pas) mais qui n’enchante pas grand monde sur le papier. Malgré tout, si les horaires et le lieu peuvent convenir, je continue à proposer à mon entourage de m’accompagner, on ne sait jamais.

Justement.

Je ne connais pas bien les goûts de celui qui m’a accompagné samedi, peut être qu’il aime bien les films qui mettent à l’écran des histoires de femmes puisque c’est aussi avec lui que j’ai vu Suzanne et Gabrielle.
Je ne sais pas. Mais j’aime bien de temps en temps partager des moments comme ça, c’est agréable.

L’histoire de Baby Balloon, c’est celle de Bici une jolie jeune femme qui chante dans un groupe de rock, accompagnée de trois amis dont Vince son meilleur ami dont elle est secrètement amoureuse.

Bici est jeune, Bici est pétillante, Bici est extravagante, Bici est ronde, Bici est drôle, Bici est attachante, Bici porte la culotte dans son groupe, Bici est forte, elle qui vit sa vie entre mère acheteuse compulsive et grand-mère confidente sous assistance respiratoire.

Et puis un soir, ça chahute dans les loges entre Vince et Bici, et ce qui devait (?) arriver arrive : Vince et Bici s’embrassent. Bici est aux anges. Vince regrette tout de suite. Anita qui vient ajouter son grain de sel à l’histoire. Un des amis qui joue les « zone tampon ». Un amoureux transi un brin pot de colle. Un agent véreux et trop intéressé. Des mots déchirants comme des bombes, des non dits qui transpercent.

Patatras.

Le masque de la « fille ronde et drôle » vient de s’effriter, se fendiller, laissant filtrer une envie de renouveau, une (re)naissance.

C’est tout ça, et bien plus encore, que ce film raconte.

source : Allociné

source : Allociné

Cette comédie dramatique (j’avais lu « comédie romantique » alors au début je m’attendais à quelque chose de beaucoup plus drôle, forcément) est vraiment bien, je crois qu’on peut tous plus ou moins se retrouver dedans, dans cet amour non partagé, dans cette jeunesse qui bouillonne, dans cette fuite du quotidien qui est un peu trop pesant, dans l’envie de mettre des paillettes et de la vie, dans parfois ce déni d’une épreuve, dans la colère réparatrice, dans la renaissance aussi, cette renaissance qui à la fois demande des forces, en mobilise des insoupçonnées et permet d’en acquérir de nouvelles.

J’ai trouvé que c’est un beau  film, vrai et à la fois pudique, avec un jeu d’acteurs sans chichis, juste et des décors très typés, avec un côté un peu dramatique. Et puis Bici est attachante, dynamisante, solaire presque, je suis sortie de là confiante, requinquée et en même temps très sereine.

Un joli film, en toute simplicité.

Bonne journée !

PS : Le sous-titre « Belge, belle, rock et ronde » ne reflète absolument pas la richesse du film, ne vous y attardez pas. Je n’avais pas vu l’affiche avant d’écrire l’article, et elle n’est pas du tout en accord avec le film (j’avoue, je ne comprends pas comment une telle affiche a pu être faite pour ce film, vraiment pas).

Tagged as: , , ,

7 Comments

  1. Ca a l’air cool dis-moi! C’est vrai que l’affiche ne semble pas trop en accord avec ce que tu racontes, comme atmosphère… Au point qu’elle aurait pu freiner mes envies de voir ledit film. Mais ce que tu dis va plus loin donc bon, pourquoi pas… Pas trop de ciné pour moi en ce moment, mais du ciné à domicile, avec plein de trucs très très bien! Moi j’ai un problème, c’est qu’il y a peu de genres de film que je n’aime pas… Sauf les navets, quoi, mais sinon, pour peu que le film soit bon, ce peut être un gros film à gros budget, un petit truc confidentiel d’auteur, un vieux film, un très récent, un thriller, un policier, une comédie (dur à trouver en bien mais il y en a!), un film intellectuel, ou absolument pas… Le monde du cinéma est un joli monde, et je crois que je l’aime parce qu’il peut donner à rêver et à réfléchir, à s’évader, autant que le vaste océan de la littérature qui m’est si cher!
    <3 Bises Mnémo!

    • Coucou Cél !
      L’affiche est ridicule, elle ne reflète tellement pas la richesse du film, c’est dommage !
      Ah moi c’est l’inverse, je vais plus au cinéma que je ne regarde de films à la maison (pour cause de lecteur DVD d’ordinateur qui fait la tête, et de lecteur blu-ray de Freebox qui boude) (et comme la télécommande n’a plus de piles alors que je ne l’utilise plus depuis le début de l’année, bon, un peu la flemme d’acheter des piles pour ça).
      Ah si moi les choses trop angoissantes (thrillers psychologiques, films d’horreur, trucs du genre) je n’y arrive pas du tout. Mais sinon je suis assez bon public je crois. C’est juste que quand je vais au cinéma, j’aime bien aller voir des choses que j’aime vraiment, un peu plus profondes que d’habitude, plus recherchées.
      Et puis je connais encore moins le monde du cinéma que celui de la littérature, alors je l’aborde d’abord en partant de mes préférences, ensuite j’étendrai un peu !
      :love: Bises Cél !

  2. Sinon j’ai trouvé du tofu fumé aux amandes.
    J’étais trop contente!!!!
    Voilà, c’était la parenthèse qui n’a à peu près absolument rien à voir avec ton article.

    Même si ce doit être envisageable de boulotter du tofu aux amandes devant.
    Ou avant, ou après.

    • Ah mais en voilà une nouvelle qui est bonne, tu as bien fait de revenir me le dire ! J’espère que tu l’aimeras autant que moi, quand j’en trouve c’est ce que je boulotte en premier, je trépigne comme une gamine avant Noël devant mon frigo !
      (De suite, ça en impose en termes d’attitude classe, on est d’accord)
      Le tofu aux amandes c’est bon n’importe quand (peut être pas forcément terrible au petit déjeuner, à voir), c’est comme un petit plaisir qu’on s’offre à soir à tout moment de la journée !
      (J’aurais du faire marketing) (en vrai j’ai déjà travaillé dans le marketing mais je m’y ennuyais)
      Qui a parlé de parenthèse qui n’a rien à voir avec le sujet ???

  3. Ça a l’air vraiment sympa mais, à mon avis, je vais difficilement avoir le temps d’aller le voir.

    Bisous cop’ !

Trackbacks

  1. 30 by 31 | Mnêmosunê

Leave a Response

:-) :( :(( :? 8) :D :P :oops: :cry: :wink: :love: X( :x