Aleph – Paulo Coelho

Je rattrape un petit peu mon retard en ce qui concerne mes dernières lectures avec un livre que j’ai lu pendant les quelques jours que j’ai pris à Noël, Aleph, de Paulo Coelho.

Ce que dit la quatrième de couverture :

Changer. Se réinventer. Oser. Rêver. Découvrir. Grandir. S’éveiller.

N’avez-vous jamais ressenti le besoin de redonner un sens à votre vie ? De lui rendre souffle et équilibre ?

Et si un livre en avait le pouvoir ? Et si grâce à la magie des mots, vous entamiez un nouveau chapitre ?

Aleph est ce livre.

Aleph est un voyage qui pourrait changer votre existence.

Aleph-Paulo-Coelho

Paulo Coelho, je pense que comme tout le monde, j’en ai entendu parler avec l’Alchimiste. J’ai lu ce livre, je l’ai adoré, et j’ai continué ma découverte de ses écrits avec Le Zahir, que j’ai dû lire en anglais parce que je n’avais que cette édition là sous la main il me semble. Je pense que c’est avec cet auteur que je me suis attaquée aux récits initiatiques, et j’avais l’impression qu’un nouveau monde de possibilités s’ouvraient à moi, je me sentais transportée par ces perspectives.

Puis j’ai fait une pause dans ma découverte de cet auteur pour aller voir ce qu’il se faisait d’autre et m’initier à d’autres genres, et c’est un peu par hasard, parce que la couverture me plaisait, que je la reprends aujourd’hui.

Et honnêtement, je ne sais pas trop quoi vous dire à propos de ce livre, je suis un peu partagée.

C’est un récit initiatique à propos de l’Aleph, que cherche donc Paulo Coelho pendant tout le roman. Pourtant, à la fin de la lecture, je n’ai toujours pas compris ce qu’est l’Aleph.

J’ai trouvé la lecture assez ardue, non pas à cause du vocabulaire employé, mais parce qu’il y avait plein de choses que je ne comprenais pas, que je n’arrivais pas à me représenter.

J’ai trouvé ce livre très ésotérique, trop ésotérique pour moi : peut être parce que je n’ai pas lu les autres livres de l’auteur mis à part ceux que j’ai cités (cela aurait pu me donner un sentiment de continuité dans la quête personnelle), peut être parce que je n’en suis pas à ce stade de mon développement personnel, je ne sais pas trop.

Je n’ai pas ressenti la « magie » évoquée en 4ème de couverture, et même si le récit de l’aventure de l’auteur est intéressant, je sens bien que je suis passée à côté de quelque chose, ce qui est un peu frustrant.

L’avez-vous lu ? Si oui, peut être pourriez-vous me faire part de votre expérience avec ce récit ?

Bonne journée !

2 thoughts on “Aleph – Paulo Coelho

    1. Je ne sais pas trop, peut être que l’Alchimiste pourrait te convenir : le style d’écriture n’est pas si ésotérique que cela, par contre pour Aleph, c’est sûr que je contenu ne te plairait pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.