Mnêmosunê

Les petits riens forgent de belles existences…

** En 2016 **

Bonjour à tous,

Pour ce premier article de l’année, j’aimerais tout d’abord vous souhaiter une très belle année 2017.

Je vous souhaite qu’elle soit douce, qu’elle soit ponctuée de petits et grands bonheurs, que vous soyez entouré d’amour, que votre forme vous permette de réaliser ce qui vous tient à cœur.

Je vous souhaite aussi de belles réussites, des petits et grands voyages, fussent-ils intérieurs ou à l’étranger, de jolies rencontres, des leçons bénéfiques.

Tous les ans, mon premier article ici est dédié à une rétrospective sur l’année qui vient de s’écouler (vous pouvez retrouver les précédents épisodes : 2011, 2012, 2013, 2014, 2015) : certaines années il s’agit plus d’une rétrospective personnelle, d’autres plus d’une compilation des articles que j’ai aimé écrire. Cette année on va mixer un peu les deux.

En janvier, c’est la rentrée au yoga et je crois bien que c’est à peu près la seule chose qui m’enthousiasme : j’ai du mal à sortir, que ce soit dehors ou de ma carapace. Je suis assez mal dans ma peau et au travail ce n’est pas folichon.

Alors j’essaie d’apporter un peu de bonnes choses dans mon quotidien avec un peu de thé très doux, des coloriages et puis je vous parle de mes rouges à lèvres favoris.

En février, si j’annonce que j’ai repris mes études à 30 ans, en fait j’ai du mal à me réaliser d’un point de vue personnel : je navigue un peu à vue, et quand je ne suis pas au travail, je mets mon énergie dans mes cours. Histoire de donner un peu plus de structure à tout cela je me lance et je créé mon bullet journal, et je me chouchoute un peu : je finis de lire les 3 Mousquetaires, je prends régulièrement des bains, et je cherche à faire ce qui me fait du bien.

En mars, je suis en vacances et j’en profite pour me changer les idées, notamment en jouant à des jeux vidéos. L’idée de changer de voie professionnelle est de plus en plus présente dans mon esprit : j’ai envie de renouveau, c’est indéniable (spoiler pour les nouveaux : ce n’est pas du tout cela qui va se passer, mais ce sera mille fois mieux). Cela tombe bien, après 2 ans et demi en mission pour un client, je reviens dans ma société, c’est le temps parfait pour faire le bilan en coulisses.  Côté blog, c’est un petit mois : je passe bien plus de temps à lire Le comte de Monte-Cristo qu’à écrire ici !

source : Allociné

Avril a été un mois très difficile d’un point de vue personnel, et j’ai essayé de me réfugier dans les loisirs : je joue à Stardew Valley, je vais au cinéma voir Les délices de Tokyo et je lis The Great Gatsby. Ce sera peine perdue ou presque, l’inconfort sera trop grand, il faudra rapidement faire un choix pour se remettre sur les rails de l’épanouissement personnel.

Si le début du mois de mai est un peu tranquille, je prends rapidement, après une énième déception, la décision de quitter mon travail. Avant de me lancer et de l’annoncer je pars à Montréal retrouver les amis, rencontrer Camille, faire le plein de belles choses. C’est aussi à cette période que j’ai mon dernier cours de kinésiologie. Côté blog, c’est le désert, un seul petit article pour parler d’un produit qui  cumule les couleurs pastel, les paillettes et mon amour pour les bains, Unicorn horn.

En juin, c’est un grand tournant qui s’amorce en coulisses de ce blog : j’ai demandé ma rupture conventionnelle, je l’obtiens et je quitte la société en fin de mois. Je passe aussi les examens suite aux 2 ans de cours de kinésiologie que j’ai suivi, et j’obtiens mon certificat. Sur le blog, je parle des lectures qui m’ont accompagnée pendant mon voyage à Montréal : Chanson française et Trois amis en quête de sagesse.

Juillet, c’est la liberté retrouvée, le renouveau de la vie sociale : je profite de ce nouveau rythme, de ce soulagement, et je vois beaucoup mes amis. J’irai aussi voir mon banquier qui me confirmera que le projet que j’avais n’est pas viable pour le moment, alors le 14 juillet je mettrai mon CV sur les sites de recherche, pensant être tranquille jusqu’au 15 août et ainsi avoir le temps de prendre soin de moi. Que nenni, le lendemain on m’appelle et quelques jours plus tard je commencerai à passer des entretiens pour le seul poste que je convoiterai de toute l’année… Je reprends un petit rythme tranquille sur le blog en publiant une fois par semaine, notamment pour vous parler d’une recette de smoothie que j’adore et de mon shampoing favori.

En Août, je continue sur la lancée amorcée le mois précédent : encore des entretiens, et surtout des sorties avec les copains. Je m’affirme aussi, et si c’est parfois un peu compliqué, ça me fait du bien. Ma voiture est enfin réparée après deux mois au garage, et je suis bien contente de retrouver ma liberté de mouvement. Du côté du blog, on revient à quelque chose de plus régulier et les sujets sont variés ! Depuis le Bullet journal jusqu’à l’aveu que je suis en plein dans les entretiens pour le poste de mes rêves, en passant par quelques photos de Montréal, des lectures inspirantes, ou encore une huile de massage.

En septembre, je vois mes amis, encore, beaucoup et avec beaucoup de plaisir. Cette période de chômage me plait, et je la mets à profit pour lire et pour partir en voyage avec un ami. Côté blog, le rythme est pris et je parle beaucoup de lecture : du classique, du drôle étonnant et de l’émouvant aussi. Et puis pour changer, j’évoque aussi les podcasts que j’aime bien.

En octobre, je sors un petit peu moins, et je doute un petit peu de moi. Pour autant ce n’est pas un mois triste : je mets de l’ordre dans mes souvenirs de Rome, et je lis deux livres très chouettes, les deux premiers livres de la saga La passe-miroir (dont j’ai déjà parlé 425 fois ici, je le sais, mais j’aime beaucoup ces livres). Côté beauté, une chouette découverte en termes de ballistics à recenser  et puis ma crème de jour favorite !

En novembre, je sors à nouveau un peu plus, je m’ouvre aux gens, je reprends confiance. Je recommence même à cuisiner, c’est dire si ça va bien ! Je prends le temps de faire des albums photos, un moodboard, et puis je lis et je prends des bains, parfois souvent je combine même les deux.

Décembre, c’est la fin d’année en fanfare entre les sorties (nombreuses) avec les amis et la reprise du travail : j’en ai rêvé, j’y suis (et c’est encore un peu incroyable et chouette si vous voulez tout savoir). De toute l’année, c’est le mois où j’aurais été de meilleure humeur, le plus heureuse, et de très très loin. Côté blog, je vous dis ce que je pense des vernis que je me suis achetée, je vous présente une petite recette qui change, et puis il y a de la lecture créative et moins créative avec des thés du temps des fêtes.

Honnêtement, 2016 a été une année mouvementée, et j’en tire plein de leçons : écouter son intuition, ne pas rester dans l’inconfort pour de fausses bonnes raisons, s’ouvrir aux autres, s’aimer et prendre soin de soi. Et puis croire en la vie, toujours.

Je suis très reconnaissante de tout ce que cette année m’a appris, m’a montré, de ce que j’ai expérimenté, y compris la moitié de l’année difficile.

J’amorce 2017 grandie, pleine de gratitude et d’énergie pour avancer encore.

J’espère qu’il en est de même de votre côté. Et encore une fois, je vous adresse tous mes vœux de bonheur, de réalisation personnelle, d’amour, de bonne santé et de belles expériences.

Puisse 2017 être merveilleuse avec vous autant que vous l’êtes.

Bonne journée !

Tagged as:

Leave a Response

:-) :( :(( :? 8) :D :P :oops: :cry: :wink: :love: X( :x