La nuit des étoiles

Hier (mais aussi avant-hier, et, plus intéressant, ce soir) c’était la nuit des étoiles.

Regarder les étoiles c’est un de mes passes-temps favoris, et un de ceux qui m’a apporté beaucoup de souvenirs. Il y a quelques années (4 pour être précise), j’étais en couple avec un jeune homme qui lui aussi aimait regarder les étoiles.

J’ai de superbes souvenirs de ces moments là, où son s’asseyait par terre sur le balcon (à l’époque je n’avais pas la table et les chaises) : il me prenait dans ses bras, et on restait là, tous les deux enlacés à regarder les étoiles. Il s’y connaissait bien plus que moi (je n’y connais d’ailleurs toujours rien, je suis incapable de me rappeler des noms des constellations ou de les reconnaître), et de temps en temps, seule sa voix, toute douce et basse à mon oreille brisait le silence assourdissant pour me nommer une étoile.
Il me prenait la main, pointait l’étoile, et quand il la ramenait vers nous, il m’embrassait les cheveux. Ces moments là étaient pour moi un vrai moment où je me ressourçais : je faisais à la fois le plein d’affection dans ses bras, et le plein de sérénité et de beauté face aux étoiles.

vers-linfini1-001Et donc hier, après avoir regardé mes deux épisodes d’Hawaï 5-0 (oui, en ce moment je regarde tous les épisodes des 3 saisons) (ce qui me permet 1) de soupirer devant Steve McGarrett, 2) d’avoir des conversations enflammées avec June) (d’ailleurs, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde le « Hawaï décembre 2014 »), je suis allée me poster sur le balcon, mes lunettes sur le nez.

Au départ je me suis assise sur une chaise, mais en fait je trouve qu’on voit mieux depuis le sol. Alors je suis allée me chercher mon poudredon (= pouf-édredon) (oui j’invente des noms de temps en temps), je l’ai mis contre la baie vitrée, je me suis assise, et j’ai regardé.

J’ai regardé le ciel s’assombrir puis scintiller de plein de chouettes étoiles. Chaque minute était différente de la précédente et de la suivante : certaines étoiles brillaient un peu plus, d’autres un peu moins, certaines semblaient apparaître.

Et puis bien sûr, les étoiles filantes, ce qui est un peu le Graal de la nuit des étoiles, comme l’aurore boréale pour ceux qui vont en Islande.

D’habitude je n’en vois jamais, je ne sais pas trop bien pourquoi. C’est vrai que ça se mérite une étoile filante : il faut être là au bon moment, regarder au bon endroit, que la vue ne soit pas trop « polluée » par de l’éclairage artificiel, etc. Et puis parfois, on voit des points brillants qui bougent et ce sont juste des avions, d’autres fois on voit comme des petites traînées mais on n’est pas bien sûr que cela soit ça.

Et puis hier, je venais de boire un peu d’eau après m’être installée et j’ai entendu une voiture arriver. J’ai tourné la tête, comme un réflexe. Je relève les yeux, et là…

Une étoile filante.

Comme ça, alors que régulièrement je les guette jusqu’à en avoir mal aux yeux, hier soir j’ai vu une étoile filante. J’ai fait un vœu bien entendu, parce que vois une étoile filante et ne pas faire de vœu c’est un peu comme prendre un café et ne pas manger le spéculoos qui va avec.

Hier soir, des vœux j’en ai fait 3.

Et ce soir, après mes deux épisodes d’Hawaï 5-0, je serai encore avec mon poudredon sur le balcon à prendre la mesure de l’immensité de l’univers et à rêver…

Bonne journée !

PS : L’illustration est une aquarelle que j’avais fait il y a quelques temps…

 

4 thoughts on “La nuit des étoiles

  1. Wouaah ! Trois, la classe !
    Et tu m’étonnes, avec ce genre de souvenirs, les étoiles auront toujours quelque chose de particulier pour toi …

    St .. annnnyyyy ! 🙂
    Ok ok, je note, pas tombé dans l’oreille d’une sourde 🙂
    Je vais arrêter les smileys, mais je crois que je t’avais déjà dit, que cette aquarelle est superbe ?
    Bisous !

    1. J’étais comme une gamine sur mon balcon !
      Je ne sais plus si tu me l’avais dit pour l’aquarelle. Mais c’est gentil 🙂
      Et puis pour Hawaï, limite j’en suis à me préparer une tirelire tellement j’y crois.
      Bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.