Mnêmosunê

Les petits riens forgent de belles existences…

Velouté carottes et panais

Je me doute bien qu’un velouté, ce n’est pas trop le genre de recettes dont vous avez envie en ce moment, du moins si, comme ici à Toulouse, vous avez plus de 20°C au thermomètre.

Mais vu que cette recette est très facile, et qu’en y mettant juste un peu moins de liquide elle forme une belle purée, peut-être aurez-vous envie de la mettre à votre menu de l’été ? Et froide, elle est très bonne aussi : avec des bâtonnets de crudité, en accompagnement d’une belle salade, elle sera parfaite !

La recette est librement adaptée de celle qui se trouve dans le livre Les soupes y’a que ça de vrai que m’a offert copine Rock and Tea. Après tout, les livres sont une base, il ne tient qu’à nous de la faire évoluer…

veloute-carotte-panais-1

Ingrédients (pour deux bols bien remplis) :

  • 3 carottes
  • 1 panais
  • 1 échalote
  • 1 petit oignon
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • décoration et assaisonnement (dans mon cas : levure maltée, persil frais et un beau champignon cru émincé)

Réalisation :

  1. Laver et émincer les carottes et le panais. Peler et émincer l’oignon et l’échalote.
  2. Dans une sauteuse, verser l’huile d’olive. Lorsqu’elle est chaude, y faire revenir l’oignon et l’échalote quelques minutes, en remuant régulièrement.
  3. Au bout de 2 ou 3 minutes, ajouter le panais et les carottes, couvrir d’eau (ou de bouillon, au choix) à hauteur et faire cuire une vingtaine de minutes. Les légumes doivent être cuits, mais pas trop mous.
  4. Verser les légumes et un peu d’eau de cuisson dans le blender, mixer. Ajouter plus ou moins de liquide suivant la consistance souhaitée et mixer en fonction.
  5. Verser le velouté dans les bols, rectifier l’assaisonnement si besoin et décorer de ce qu’il vous plaira (un petit crumble fruit sec/noix, un légume cru, un jus de citron, à vous de voir !)
  6. Déguster !

Comme la plupart des recettes, celle-ci est facilement adaptable à vos envies. N’hésitez pas à y ajouter des épices, de la purée d’oléagineux ou des fruits secs pour en modifier légèrement le goût ! Et si comme moi vous en faites plus histoire d’en avoir pour plusieurs repas, cette technique permet de manger plusieurs fois le même plat sans se lasser !

Bonne journée !

Tagged as: , , ,

2 Comments

  1. Je suis comme toi : je pense que les livres servent de base. Je n’applique quasiment jamais la recette à la lettre : moins de beurre, moins de sucre, pas de champignons… Etc.

    • En fait, de mon côté, ça dépend du type de recettes. Pour le salé (soupes, salades, plats en sauce, etc.), j’ai souvent peu de scrupules à enlever un ingrédient et/ou à le remplacer par autre chose.
      Par contre pour le sucré, et surtout la pâtisserie, je suis un peu plus frileuse : même si je réduis souvent les quantités de sucre, pour le reste j’y touche peu.
      Mais plus je cuisine, plus je prends des libertés ! :-)

Leave a Response

:-) :( :(( :? 8) :D :P :oops: :cry: :wink: :love: X( :x