L’histoire de ce craft day, c’est tout d’abord l’histoire d’un petit déjeuner pris sur la table basse caressée par un rayon de soleil. En semaine je prends mon petit déjeuner sur un coin de la table (parce qu’il y a plein de choses dessus) mais le week-end j’aime bien prendre mon temps, lire un peu et prendre des notes dans un de mes multiples carnets.

Mnemosune-craft-day-6-1

Commencer la journée en douceur, que ce soit dans les mets (porridge + smoothie, plus doudou il n’y a pas) ou dans l’évaluation du temps (= si je mets 1h à manger mon petit déjeuner, ce n’est pas bien grave, j’ai le temps).

L’histoire de ce craft day, c’est aussi l’histoire de la pâtisserie ou tout simplement de la cuisine, de l’essai des recettes que je glane tout au long de l’année. Je ne réalise pas tout, mais je fais de mon mieux pour essayer ce qui me semble différent de ce que je fais d’habitude, ne serait-ce que pour le plaisir d’essayer. Ce jour-là c’était donc des biscotti, ceux d’Ophélie, et moi qui pensais jusque là ne pas avoir un brin d’affinités avec la boulange, finalement, je vais peut être réviser mon jugement.

Mnemosune-craft-day-6-2

Avec les biscotti, l’odeur d’épices dans tout l’appartement qui faisait écho à mon chaï latte, le ronron du four et, à l’issue, une semaine à grignoter des croquants épicés.

L’histoire de ce craft day, c’est l’histoire de l’assiette en carton qui me sert de palette pour l’acrylique. L’assiette en carton a deux avantages pour la peinture : 1/ pas besoin de la nettoyer et 2/ quand on peint au couteau c’est beaucoup plus pratique que la palette en plastique avec des godets.

Mnemosune-craft-day-6-3

La peinture au couteau est quelque chose que j’aime beaucoup beaucoup, parce qu’elle me ramène à l’insouciance de l’enfance, de cette période où un chien pouvait avoir 7 pattes et être violet, et que si le ciel était en bas de la feuille et vert, c’était très bien aussi.

Mnemosune-craft-day-6-4

La peinture au couteau, à mes yeux, c’est juste attraper la couleur et la poser, le tout avec l’élan du cœur. Rien de plus, rien de moins.

Mnemosune-craft-day-6-5

Je n’ai rien voulu montrer de particulier, j’avais juste envie de marron et de bleu, de matière et de transparence, et ça m’a beaucoup plu.

L’histoire de ce craft day c’est l’histoire du projet boulet qui me nargue sur le canapé en me susurrant à l’oreille que j’ai encore de longues heures à passer dessus.

Mnemosune-craft-day-6-6

Alors j’ai mis un film, Bridget Jones 2, parce que c’est un film que j’aime bien et qui est parfait pour tricoter devant. Et puis il me fait penser à copine Rock and Tea qui aime bien Hugh Grant et qui sourit à chaque fois que je parle du projet boulet. En tricotant j’étais un peu avec elle, c’était bien.

L’histoire de ce craft day, c’est prendre conscience en fin de journée que ces petites choses qui semblent sans importance méritent d’être documentées, parce que ce sont des parenthèses à paillettes et de douceur dont il serait dommage d’oublier l’existence.

Bonne journée !

5 thoughts on “Craft day #6

    1. Ah oui je te comprends, après un projet boulet on a envie de choses plus courtes, plus faciles, plus accessibles ! Un bonnet par exemple, c’est un excellent projet de reprise, ou alors une écharpe (standard ou en rond).
      Il y a aussi les chaussettes qui peuvent être sympa, mais encore faut-il avoir la technique et l’entrainement pour ce type de projet (ce que je n’ai pas encore ! )

  1. Merci pour le petit clin d’oeil copine 🙂
    Je viens de lire un article comme quoi Hugh n’aurait pas signé pour l’adaptation de Folle de lui au ciné… Quelle tristesse !! Pas de Mark (enfin, juste en souvenirs…), pas de Daniel et une Bridget complètement défigurée…!

    J’aime bien ton 2è dessin de peinture.
    Pour le premier, je n’aime pas trop le marron alors forcément… 😉

    1. De rien 🙂
      Je ne sais pas si ça vaudrait le coup de l’adapter au cinéma, si longtemps après et surtout sans les acteurs qui ont marqué les premiers…
      Merci pour la peinture 🙂 La première photo ne rend pas trop justice au rendu, parce qu’en fait il y abeaucoup de gris bleuté aussi, mais après si tu n’aimes pas le marron, forcément…
      (D’ailleurs c’est marrant, avant je n’aimais pas trop ces couleurs là, j’ai appris à les aimer quand j’ai pris des cours de peinture à l’huile il y a quelques années…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.