Mnêmosunê

Les petits riens forgent de belles existences…

Des hommes sans femmes – Haruki Murakami

Murakami, il faut croire que c’est un peu comme le chocolat pour moi : quand j’ai fini un livre, j’ai envie d’en lire un autre de lui.

Après avoir fini le dernier tome d’1Q84, je me suis rappelée que j’avais vu que Haruki Murakami avait publié un nouvel ouvrage, Des hommes sans femmes. J’ai profité d’un rendez-vous en ville pour aller à la Fnac et me le procurer.

Dois-je préciser que je l’avais à peine acheté que j’ai commencé à le lire ?

Des hommes sans femmes, c’est un ouvrage différent d’1Q84 dans la mesure où ici on est avec un recueil de nouvelles.

Ces nouvelles racontent des histoires d’hommes, de solitude, d’abandon (ou de menace d’abandon), où la mélancolie et le rêve occupent une grande place.

C’est bien entendu un ouvrage très différent, pourtant j’ai beaucoup aimé ce format : les nouvelles sont dynamiques, cela casse agréablement le rythme de croisière que l’on peut avoir un roman.

L’autre avantage Des hommes sans femmes, c’est que si le thème global est le même pour toutes les nouvelles, les histoires demeurent variées, avec des époques, des lieux et des intrigues différentes.

En résumé, j’ai beaucoup aimé lire ces différentes histoires et ainsi avoir une transition entre deux romans, avec le style de Murakami que j’aime tant en prime.

Et vous, que lisez-vous en ce moment ?

Bonne journée !

Tagged as: , ,

5 Comments

  1. Trop mignon le chat sur la couverture ♥
    Je lis La femme qui fuit d’Anaïs BARBEAU-LAVALETTE. L’histoire d’une femme puissante, pleine de convictions et d’envies, rebelle dans le Canada des années 40 (pour le début du moins…).

Trackbacks

  1. Mes favoris du mois de Mars 2017 | Mnêmosunê

Leave a Response

:-) :( :(( :? 8) :D :P :oops: :cry: :wink: :love: X( :x