Mnêmosunê

Les petits riens forgent de belles existences…

Remèdes à la morosité

Après une semaine éprouvante, ou juste parce que la morosité ambiante le justifie, il peut être nécessaire de se faire plaisir, de prendre un peu de temps pour soi, de trouver des remèdes. Quelques petites choses plus ou moins anodines qui ensoleillent une journée et qui mettent du baume au cœur…

Voir Gazelle, parce que c’est encore le meilleur anti-morosité que je connaisse, même en cas de fatigue intense qui vous rend muette (et vous donne des cernes dignes de l’oncle Fétide). A la fin de la journée, c’est sûr qu’un sourire se sera manifesté et que le moral sera revenu.

Prendre un goûter chez Bapz, parce que le personnel est adorable (quand on vous demande « comment allez vous depuis tout ce temps ? » et qu’on vous dit « vous savez, ça me fait plaisir de vous voir », moi j’adore :-) ) et aussi parce que le scone Bapz ça dépote (et le thé cerisier de chine aussi, mais il est moins calorique) !

gouter_bapzRencontrer des bloggueuses toutes plus gentilles les unes que les autres, et se rappeler qu’on a fait ses études au même endroit que l’une d’entre elles. Se dire que finalement, on a une mémoire qui fonctionne bien.

Faire quelques achats histoire de s’assurer quelques soirées sympathiques, parfumées et relaxantes.

achats-lush-mars2013Retrouver ses aiguilles à tricoter en bambou adorées, un peu de fil et constater avec enthousiasme que les réflexes sont toujours là, que l’on prend encore du plaisir à tricoter. Mais avoir envie de crocheter quand même.

Regarder les fleurs qui commencent à poindre leur pétales malgré les giboulées de mars. Sortir son téléphone portable, prendre une photo et constater qu’elle est floue, comme à chaque fois (mais c’est pas grave).

fleurs_mars2013

Lire un numéro de Spoonful, pris au hasard dans la pile, et passer quelques minutes à lire, à s’émerveiller. Regarder avec attention la section craft therapy et avoir envie de crocheter des fleurs pour en faire une guirlande, sans savoir où la mettre, mais quelle importance ?

Faire un risotto avec de l’orge perlé et de la roquette, mettre beaucoup trop de parmesan et de ricotta, et savourer le crémeux de la chose.

Se rappeler des petits riens de la journée, regarder les photos, écrire un article de blog pour ne pas oublier et se dire que c’était une chouette journée.

Et vous, vos remèdes à la morosité ?

Bonne journée !

Tagged as: , , , ,

4 Comments

  1. Ah ouiouioui, jolie recette !
    ;-)
    Dès que je rentre chez moi j’oublie la morosité, en fait. C’est ma bulle, mon cocon …
    Bonne journée aussi, et bon weekend ! Bisous

    • Moi ça dépend.Parce que chez moi, je réfléchis vachement plus qu’au dehors en fait. Alors il faut que je m’occupe les mains et la tête (= loisirs créatifs).
      Quand je suis dehors, je réfléchis, mais moins, je suis moins centrée sur ma personne (et mes petits tracas :-) )
      Bisous :love:

  2. Les remèdes, en fait, c’est savoir reconnaître le plaisir des choses simples. Un rayon de soleil, une belle fleur, une chanson qu’on n’avait pas entendue depuis longtemps, avoir des nouvelles d’une personne proche, boire un thé, prendre un bain, lire le blog de son amie dans son lit…

    La belle vie se résume à des choses simples :)

Leave a Response

:-) :( :(( :? 8) :D :P :oops: :cry: :wink: :love: X( :x