Pourquoi je ne joue plus ?

Il y a quelques temps, avec Marco, on a profité de nos temps libres respectifs pour faire ce que l’on sait faire de mieux : discuter.

On a parlé de ses réponses à mes questions du Liebster award, et notamment une sur le jeu vidéo. On en est venus à évoquer certains de nos jeux favoris (Impérialisme pour lui, Caesar 3 pour moi), de combien de temps on y a passé, de pourquoi on les aimait bien, le nombre de fois où on les a finis, comment on les a connus, etc.

Et puis cette question : pourquoi on ne joue plus maintenant ?

Ni lui, ni moi n’avons été, je crois, ce qu’on appelle des « hard core gamers » : on aimait certains jeux, on jouait et puis voilà. On a participé et/ou organisé des LAN, mais pour autant c’était très bon enfant, plutôt simple, l’idée de se retrouver entre amis et de jouer. Partager un bon moment, comme certains regardent un film ensemble, nous ils nous est arrivé de jouer (et j’ai un souvenir précis d’une mini-LAN Age of Empires, notamment, un très bon moment entre amis).

Secret of Evermore, un de mes jeux favoris sur SNES. Peut être LE favori d'ailleurs...
Secret of Evermore, un de mes jeux favoris sur SNES. Peut être LE favori d’ailleurs…

Aujourd’hui, je ne joue plus trop ou alors très peu (pour moi, Candy Crush, ce n’est pas jouer par exemple), et pourtant ce n’est pas l’envie qui manque, en témoigne la série de vidéos de GamerZakh sur Caesar 3 que j’ai regardé depuis la dite discussion.

Alors oui, sans doute que quand on travaille, qu’on a quelqu’un, qu’on prend soin de sa vie sociale, tout ça ou juste quelques uns de ces items, cela n’aide pas à se libérer du temps pour jouer.
Pourtant, je connais des gens qui jouent toujours (X. si tu passes par là, c’est à toi, entre autres, que je pense), et qui ont une vie de famille, une vie sociale, des activités et un boulot prenant.

Du coup, je me dis que ce n’est pas vraiment une raison de temps, parce que c’est comme beaucoup de choses, si j’en trouve pour les blogs, regarder des vidéos YouTube, etc. c’est que je dois bien pouvoir m’en dégager pour jouer.

Mais il y a quelque chose dont je me rappelle de l’époque, c’est qu’on était un petit groupe à jouer, qu’on en parlait parfois.

Maintenant, autour de moi, je connais moins de gens qui jouent ou qui ont joué (ce qui est assez étonnant d’ailleurs, vu l’univers de geeks dans lequel j’évolue…). Et du coup, avec qui pourrais-je bien parler de mes déboires à dézinguer Raiden sur Mortal Kombat, mes triplés dans les Sims qui me font rire et qui épuisent les parents, les barbares qui n’ont de cesse d’attaquer ma ville romaine que je tente de bâtir dans Caesar 3 ?

Autre favori de l'époque SNES, Secret of Mana, que j'ai fini avec mon frère il y a quelques années...
Autre favori de l’époque SNES, Secret of Mana, que j’ai fini avec mon frère il y a quelques années…

C’est peut être cela qui me manque le plus, d’en parler, parce que c’est aussi bon que de jouer presque. Cette forme de partage, c’est un peu de qui rajoute du plaisir au jeu, le rend plus vivant, plus participatif : tous ceux qui ont déjà joué et parlé d’un jeu avec un ami qui joue connaissent cette sensation de chercher des solutions ensemble, de trouver une nouvelle stratégie, d’attendre impatiemment de pouvoir l’essayer et donner son feedback sur le sujet.

Mais peut être qu’à 30 ans, il y a une partie de nous qui se dit qu’on est un peu vieux pour cela, que c’est pas très sérieux, qu’on pourrait passer notre temps autrement.

Finalement je n’ai pas de réponse à cette question. Je ne sais pas bien pourquoi je ne joue plus. Je sais juste que c’est un peu dommage quand j’y pense, parce que vu mes capacités à ressasser plein de problématiques, jouer me permettrait sans doute de relaxer et de passer un bon moment, de m’évader, comme peuvent le faire un bon film, quelques heures de peinture ou un cours de yoga.

Alors peut être que je vais m’y remettre, qui sait…

Et vous, est-ce que vous jouez / avez-joué ? Si vous avez arrêté, pourquoi est-ce que vous ne jouez plus ?

Bonne journée !

6 thoughts on “Pourquoi je ne joue plus ?

  1. coucou, nous jouons à Candy Crush, Hay day, Bubles, à la crapette. Alain fait de temps en temps une partie de bouboules et moi une partie de mahjong. Il est vrai qu’en ce moment j’ai le temps. Cela ne m’empêche de faire des mots fléchés et surtout de lire.
    Cela dit, je suis d’accord avec toi, il y a aussi du plaisir à partager les jeux, à en parler. C’est une des raisons qui m’a fait me remettre sur FB, uniquement en privé bien sûr.
    Bonne journée, encore de la neige ?
    Bisous de nous 2.

    1. On a eu quelques flocons jusque samedi je crois, mais ça ne tenait pas au sol. Il ne reste plus qu’un peu de neige sur les toits et dans les espaces verts, le soleil est revenu, cela devrait fondre bien vite !

  2. Hello,

    pour ma part depuis le 1er jeu vidéo dont je me souviens (Space Invaders sur borne d’arcade en 1983, j’avais 6 ans !) à aujourd’hui je n’ai jamais arrêté de jouer !

    Moi non plus je n’ai jamais été hardcore gamer mais bon j’ai eu des périodes terribles à jouer pendant des heures jusqu’à aller me coucher 1 ou 2 heures avant que mon réveil ne sonne !
    Pour tout dire ça m’est même arrivé très récemment suite à la lecture de ton article Liebster award et aux réponses de ton ami. J’ai réinstallé un de mes jeux favoris, Pharaon (http://www.abandonware-france.org/ltf_abandon/ltf_jeu.php?id=1827) et à l’occasion d’un week end bien moche où je n’avais rien de prévu je me suis fait une « petite » partie jusqu’à ce que l’aube pointe son nez… et le lendemain j’ai compris pourquoi je ne jouais plus ! Ben oui, on a plus 20 ans et perso je ne suis pas quelqu’un de raisonnable donc il ne vaut mieux pas que j’y reprenne trop goût 😉

    Sinon aujourd’hui effectivement c’est plutôt des petits jeux pour « tuer le temps » sur le net, le téléphone, la box. En ce moment suis beaucoup sur un jeu de quizz plutôt bien foutu. Plus rarement la Wii entre amis. Des fois un petit Unreal Tournament histoire de se défouler un peu. En fait le plus souvent je rejoue à des anciens jeux auxquels j’ai joué plus jeune le Temple de Quauthli ou Les Ripoux sur TO8, Gargoyle’s Quest sur Gameboy, Bubble Bobble sur Nes, Dune2000… que des vieux trucs quoi !

    Pour conclure (sinon je vais faire plus long que ton article) je pense qu’on a surtout d’autres loisirs, d’autres façon de jouer parfois et du coup moins de temps à y consacrer.
    Steph.

    1. Oui, les autres loisirs prennent du temps aussi et apportent d’autres formes de divertissement, du coup c’est un arbitrage.
      A lire ton commentaire, j’ai l’impression que tu joues quand même ! Mis à part mes parties de Candy Crush, je ne joue pratiquement pas…
      Ce qui ne m’empêche pas de sérieusement réfléchir à installer Theme Hospital quand même !

  3. Oui je joue toujours mais de manière épisodique et souvent (toujours en fait) à des vieux jeux. Parfois d’ailleurs c’est plus le défi de réussir à faire fonctionner un truc vieux de 30 ans qui est le vrai jeu pour moi 😉
    Bah ça te coûte pas grand chose d’essayer et si ça se trouve au bout d’un quart d’heure ça va te gonfler (ou alors tu ne vas pas en dormir de la nuit ;))

    1. J’avoue que je ne suis pas trop fan des jeux récents non plus (la 3D je n’y arrive pas, il n’y a rien à faire, il n’y a que celle des Sims 2 que j’ai – péniblement – réussi à adopter), de toute façon je ne suis pas vraiment au courant de ce qui se passe maintenant dans ce secteur là.
      Sauf peut être pour Apotheon, dont j’ai visionné une vidéo chez GamerZakh (toujours le même), mais c’est parce que c’est en 2D et qu’il y a de la mythologie dedans. Pis l’histoire à l’air bien.
      (Ou alors c’est juste qu’il le vend bien, je le trouve très communicatif dans son enthousiasme !)
      Oui c’est vrai qu’il n’y a pas grand chose à perdre. Je ne pense pas que j’y passerais une partie de la nuit parce que mes habitudes de sommeil ne seraient pas contentes, mais je risquerais de vite me laisser prendre… au jeu, justement ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.