Quand journée pourrie il y a, sur tes amis, compter tu pourras

Sans rentrer dans les détails (cherchez pas, je peux pas vous raconter) (trop compliqué, entre autres), en ce moment, au boulot, c’est un peu le rush avec tout ce que cela implique : journées à rallonge, grosse dose de stress, des dossiers qui se rajoutent alors qu’on a déjà de quoi faire pour 3 mois (et bien sûr, il faut livrer sous 15 jours, sinon c’est pas drôle)

Je ne vous fais pas de dessin, parfois quand je rentre chez moi, je suis vannée, j’ai juste envie de me terrer sous la couette, dormir et ne plus penser à rien (au moins jusqu’au lendemain).

Pourtant, le soir, il y a des choses à faire : aller chez le kiné ou chez l’acupuncteur (mais oui, je vais vous raconter), parfois en profiter pour aller voir des amis, de temps en temps quelques courses à faire…

Hier soir, en sortant du travail, passablement fatiguée-stressée-énervée-épuisée-éprise de vacances (rayez la mention inutile) (cherchez pas, il n’y en a pas), je suis passée chez moi déposer la voiture avant d’aller chez l’acupuncteur puis au sonmudo (oui, ça aussi je vais vous en parler) (on a réussi à y aller, enfin !). J’ai donc relevé mon courrier (sinon, j’allais oublier) (et en ce moment j’en oublie des choses, malgré la cargaison de listes que je fais) (il n’y a qu’au boulot que je n’oublie rien) (heureusement).

Et j’y ai trouvé ceci :

Colis du CanadaUn colis. Je n’attendais rien (enfin si, mais pas pour tout de suite) (pour une fois…).

Du Canada. Pas d’occasion spéciale en vue (mon anniversaire c’est dans plusieurs mois) (par exemple) (c’est en mai) (message subliminal à peine ébauché) (on sait jamais hein).

Je reconnais l’écriture, c’est celle de la maman de Marianne (à qui j’avais envoyé un plaid et un gilet pour la petite) (et des gâteaux aussi, mais pour les grands !). Bon après, j’ai vu les expéditeurs. J’avais raison (comme quoi, j’étais encore opérationnelle).

Un peu interloquée, j’ouvre (amis de la patience, bonjour).

Boite de théEn premier lieu, j’y trouve une boite. De thé manifestement (c’est comme le Port-Salut, c’est écrit dessus !).

Déjà, il faut bien avouer que mes amis me connaissent bien… Vu l’amour que j’ai pour le thé que je déguste avec grand plaisir à toute heure de la journée, mes amis ne pouvaient pas tomber mieux !

Boite de thé - assortimentLa boite contient donc un assortiment de thés, tous avec des noms plus engageants que les autres (Chaï de Saïgon, Nuit de rêve, Crème brûlée…). Il y a plusieurs sortes : du maté, du rooibos, du thé vert, mais aussi de la tisane.

Le petit fascicule présente chacun des thés, le dosage, la température et la durée d’infusion.

Et puis après, une chemise, avec à l’intérieur… Du papier. Du beau papier comme on peut en trouver (facilement) dans les papeteries de Montréal (si quelqu’un pouvait imaginer à quel point je regrette les papeteries de Montréal…) (et le Jardin botanique) (et plein, mais alors plein de choses…).

PapierBien entendu, la photo, prise le soir, ne rend pas du tout justice à ces merveilles ! Je ne m’y connais pas trop en papier, mais ils sont tous superbes ! Certains sont fins et imprimés, d’autres plus épais (comme du bristol un peu), les derniers étant transparents (comme du papier calque).

Inutile de dire que je les regarde comme une gamine à qui on a offert une nouvelle poupée et qui n’ose pas encore jouer avec. Je ne sais pas encore ce que je vais faire avec. Je souhaite juste que ce soit joli, poétique, utile (décoratif étant pour moi synonyme d’utile).

Tout ça pour dire que tout revers a sa médaille.

Que toute journée pourrie peut aussi apporter son lot de bonheur.

Et croyez-le (ou pas), j’ai passé une excellente soirée, une séance d’acupuncteur franchement délassante, un cours de sonmudo plus que génial, des sushis délicieux dégustés en compagnie d’une excellente amie (celle au manteau orange, mais là elle avait un manteau gris) (splendide le manteau gris) (à côté de cette fille, je crois que n’importe qui aurait des complexes de style) (et moi à côté en jean avec mes stan smith je me sentais un peu pouilleuse) (mais j’étais heureuse et détendue, alors bon, le reste c’était accessoire quoi).

Je suis a peu près sure que déballer ce colis, y découvrir des cadeaux (pour rien !) (enfin si, mon amie m’a dit ce soir la raison) (« tu es une amie merveilleuse, voilà ») (après ça je crois que je peux dormir sur mes deux oreilles avec un sourire jusqu’aux oreilles) a donné un ton tout a fait joyeux, heureux et positif à ma soirée.

Les amis ils sont toujours là quand on en a besoin. Même à des milliers de kilomètres.

Les amis, c’est la vie (le thé et le joli papier aussi).

(Merci, merci, merci mille fois pour cette attention qui m’a beaucoup touchée et fait plaisir…)

5 thoughts on “Quand journée pourrie il y a, sur tes amis, compter tu pourras

  1. 🙂
    Génial !
    J’adoooooore les surprises postales 🙂
    Je suis pareille aussi, et j’ai une amie qui est comme moi : du coup, 2 ou 3 fois par an, je reçois des surprises 🙂
    Un jour, elle m’a envoyée une carte postale « A bas les SMS, fini le téléphone ! Vive le courrier ! » avec des petites souris qui manifestent avec des pancartes, elle était trop chou 🙂

    PS : mon anniversaire aussi est en mai… Tu es du début ou fin mai ?

    1. Il est très joli oui, les petites boites me font complètement craquer !
      J’ai commencé à les goûter, ils sont très bons aussi, ce qui ne gâche rien au plaisir, au contraire ! :love:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.