Rayures douces et colorées

Quand j’ai envie de me vider la tête le soir, devant un bon film ou une émission qui m’intéresse à la télévision, je tricote. Par contre, il faut être honnête, lorsque le modèle est un brin compliqué c’est pas facile de se concentrer et de ne pas faire de bêtises (et puis détricoter c’est encore moins mon truc, je n’arrive pas à récupérer les rangs) (autant j’arrive à faire des motifs un peu élaborés, autant je me perds dans les grilles quand je détricote) (et là, un mythe s’effondre).

Il y a quelques temps, je tricotais de la layette (un petit gilet, une petite robe…) : ce n’était pas des modèles particulièrement compliqués (le Birch c’était quand même beaucoup plus ardu) (ça c’est spécial pour les lecteurs de la première heure qui connaissaient mon précédent blog) (mais ceux qui sont sur Ravelry peuvent voir le résultat aussi) mais ce sont des modèles qui demandent de l’attention, mine de rien.

Et puis ça se tricote vite la layette.

Alors je me suis trouvé un « presque » tricot-boulet. Le genre de truc qui prend un bon bout de temps (quand on tricote à 2 à l’heure comme moi) (ou qu’on a peu de temps le soir) (certains cumulent), qui est tellement long qu’il en est presque rébarbatif.

Je voulais quelque chose de gai, de facile, de généreux. J’ai déjà fait un plaid pour bébé avec plein de jolies couleurs (et 23 tonnes de fils à rentrer…). Mais les rayures et les couleurs vives, j’aime bien.

Alors je rempile.

Plaid rayé 1Il est énoooooooooooooorme ! Bon et là sur la photo il n’est pas fini. En vrai non plus il n’est pas fini, il me reste quelques rangs à faire, les fils à rentrer et la bordure à faire en crochet (en gros, y’a du boulot encore).

Mais je l’adore. Déjà.

Je le tripote tout le temps (en faisant attention à pas perdre de mailles quand même…). Parfois je ne l’attrape que pour le plaisir, même pas pour tricoter.

Ah oui, parce que c’est bien beau de faire un plaid triangulaire. Mais à force de faire des augmentations de chaque côté tous les deux rangs, le nombre de maille monte assez vite. Et donc on atteint vite le moment où tricoter un seul rang, même en point mousse (= tout à l’endroit) (le point le plus facile, donc le plus rapide) prend carrément autant de temps que la page de publicité (du coup plus possible d’aller au petit coin quoi) (que de choix cornéliens quand même !).

Mais quand même…

Plaid rayé 2Ces couleurs là, ça donne pas la frite ? Ça donne pas envie de retrouver le printemps ?

Bon allez, j’y retourne, j’ai encore quelques rangs à faire avant de vous montrer mon nouveau doudou terminé.

Bonne soirée, bon tricot !

One thought on “Rayures douces et colorées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.