Les Disparus du Clairdelune – Christelle Dabos

Si vous vous rappelez bien, juste après avoir lu Les fiancés de l’hiver, qui est le Livre 1 de la saga La passe-miroir, je me suis empressée d’aller chercher le Livre 2, à savoir Les disparus du Clairdelune.

C’est que j’étais bien happée par l’histoire et que je voulais absolument savoir ce qu’il allait advenir d’Ophélie, l’héroïne.

Alors je vais essayer de ne pas trop en raconter, parce que je ne veux pas révéler l’histoire avant que vous ne l’ayez lue (que ce soit pour le livre 1 ou le livre 2 d’ailleurs).

mnemosune-disparus-du-clairdelune-1

Dans Les Disparus du Clairdelune, on retrouve donc Ophélie qui s’est fait une nouvelle place à la Citacielle pour lui permettre d’avoir un semblant de sécurité.

La situation est toutefois toujours précaire pour elle, dangereuse même, et persistent les interrogations en ce qui concerne son futur mari, Thorn : qui est-il ? Peut-elle compter sur lui ? Que cache son comportement ?

Dans ce deuxième livre de la saga, une nouvelle intrigue se noue : qui sont ces gens qui disparaissent mystérieusement ? Pourquoi ? Sont-ils toujours vivants ? Qui est à l’origine de ces disparitions ?

Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans l’enquête pour retrouver ces personnes volatilisées mystérieusement dans une des zones les plus sécurisées de la Citacielle : que va-t-elle découvrir ? Quels seront les impacts de cette recherche, à la fois pour elle, pour Thorn, mais aussi pour ceux qui sont à leur côtés ?

mnemosune-disparus-du-clairdelune-2

Quand je me suis lancée dans la lecture de ce livre 2, Les Disparus du Clairdelune, j’ai eu un peu d’appréhension de ne pas retrouver ce que j’amais tant dans le livre 1, à savoir les personnages bien fouillés, le dynamisme, l’intrigue, le suspense et ces superbes descriptions (aussi bien concernant les lieux que les ressentis des personnages).

Celle-ci s’est bien vite dissipée : les ingrédients sont toujours là, j’étais contente d’en apprendre plus sur l’évolution des personnages, d’aller plus en avant dans la découverte de la Citacielle qui décidément est un lieu plein de surprises.

L’intrigue principale se mêle à d’autres annexes sans que cela soit brouillon, et je me suis encore une fois laissée happer par le rythme du roman : je l’ai lu avidement, et 24 heures après l’avoir acheté je l’ai refermé, un peu triste que le Livre 3 ne soit pas encore sorti.

Mais en fait, quand le livre 3 sortira (rapidement j’espère !), je me referai un plaisir de replonger dans les deux premières parties de la saga.

Parce que je crois que, comme pour Le clan des Otori, c’est un roman que j’ai certes plaisir à lire, mais que j’aurai encore plaisir à redécouvrir après quelques temps.

En résumé, Les Disparus du Clairdelune confirme mon impression quant au premier livre et je suis impatiente de lire la suite !

Et vous, l’avez-vous lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Bonne journée !

2 thoughts on “Les Disparus du Clairdelune – Christelle Dabos

  1. Ah ça c’est terrible quand tu commences une série qui n’est pas encore finalisée par l’auteur….!! Ca m’avait fait ça pour Harry Potter notamment où tu attends impatiemment la sortie des autres tomes!

    1. Cela ne m’était jamais arrivé auparavant parce que toutes les sagas que j’ai pu lire étaient déjà complètes quand je les ai commencées, donc je n’ai pas eu à attendre pour lire les suites.
      J’avoue que c’est un peu frustrant, parce que tu as envie de connaître la suite, mais malgré tout comme cela me donnera l’opportunité de les relire, c’est un peu d’attente pour un bien je crois.
      La seule chose qui m’embêterait serait surtout que les tomes suivants ne sortent pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.